Gaël Petit

Gaël PETIT
Conseiller municipal
de Caluire-et-Cuire
Conseilller métropolitain

Monsieur le Président et chers collègues, nous sommes un peu surpris d’apprendre, par le biais de  ce rapport, que le Grand Lyon a saisi la direction régionale des finances publiques pour qu’elle procède à l’analyse économique et financière de ce contrat et ainsi déterminer si celui-ci pouvait  être maintenu à son terme ou non.

Pour quelle raison de fond vous posez-vous des questions sur cette délégation de service public (DSP) aujourd’hui?

Alors, vous allez nous dire que celle-ci était trop longue sans doute. Je vous rappelle tout de même que l’on a voté dans cette enceinte, l’année dernière ou il y a deux ans, une DSP pour le chauffage et le froid urbains de Lyon, Villeurbanne et Bron qui était très longue aussi. Tout ceci ne nous donne pas la finalité de cette demande auprès de la direction régionale des finances publiques qui a donc, par ailleurs, estimé qu’il fallait aller au bout de cette DSP.
A toutes fins utiles, je rappellerai que l’incinérateur géré par Valorly permet le chauffage de 8000 logements de la ville nouvelle de Rillieux-la-Pape et que, parmi ces habitants, il y a des gens aux revenus annuels très modestes de 11500€, 17% de chômeurs et le chauffage urbain qui est proposé grâce à cet incinérateur est un des moins chers de l’agglomération. Donc toute  modification  de  son  fonctionnement  nécessite  pour le moins un peu de discussions dans notre enceinte.

Si vous pouviez nous éclairer sur vos réelles intentions sur ce dossier, par avance, merci

Usine d’incinération des ordures ménagères de Lyon-Nord
Taggé sur :