Communiqué de presse du 23 mai 2019
Le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld vient d'annoncer qu'il souhaite baisser de 20% le prix des abonnements TCL et d'étudier la gratuité pour les usagers de moins de 11 ans.

Nous nous étonnons de cette annonce car :

- Depuis 2016 la majorité a décidé une baisse annuelle des subventions de la Métropole en faveur du SYTRAL de 3% soit un manque à gagner pour cette structure qui gère les transports publics de 64 242 953 € entre 2016 et 2020. Une baisse contre laquelle notre groupe s'est toujours opposé en votant contre les budgets métropolitains.

- Depuis 2014, la majorité Collomb - Kimelfeld a voté toutes les hausses de tarifs dont la dernière lors du conseil syndical du 16 novembre 2018, qui porte sur les années 2019 et 2020 afin de masquer aux Grands Lyonnais la hausse réelle des tarifs, l'année des élections à la Métropole.

Notre groupe se félicite du retour à la raison de David Kimelfeld qui avec cette annonce de baisse des tarifs TCL reconnait les erreurs de sa propre majorité et cherche à faire oublier sa propre turpitude.

Malheureusement, il apparaît que cette annonce est guidée par une vision politique :

- Il tente ainsi de se positionner en opposition avec les choix défendus par Fouziya Bouzerda, présidente du SYTRAL et soutien déclaré de Gérard Collomb.

- Il tente de courir après les annonces de notre formation politique portée par Etienne Blanc, candidat à la mairie de Lyon qui a annoncé le 4 mai sa volonté de baisser de 30% le prix des abonnements TCL afin de favoriser le pouvoir d'achat des Grands Lyonnais, développer l'accès aux transports publics et fonder le niveau des tarifs en fonction de la qualité de l'offre.

Notre groupe s'interroge aussi sur la capacité de David Kimelfeld de porter des réformes. La majorité du conseil syndical du SYTRAL étant issue de celle du conseil de la Métropole, il n'est pas utile de promettre ; si David Kimelfeld souhaitait vraiment agir en faveur de la baisse du prix des abonnements, il lui suffirait de la faire voter par sa majorité.

Manifestement, il n'en a pas la capacité politique.
Tarifs TCL: Kimelfeld s’inquiète des conséquences néfastes de sa propre politique