PPRT Vallée de la chimie

PPRT Vallée de la chimie

    Monsieur le Président, mes chers collègues, nous constatons que les avancées sur le PPRT sont intéressantes par rapport au projet initial et nous voterons également les réserves qui sont avancées dans le corps de la délibération. Toutefois, nous regrettons que ne soit pas mentionné le coût des travaux obligatoires pour les riverains de ces usines sur nos territoires. Je suis très surpris d’entendre Madame Laurent se féliciter que 90 % du coût de ces travaux soient pris en charge par les pouvoirs publics et les industriels. 90 %, cela veut dire qu’il reste tout de même 10 % à la charge des habitants tout autour de ces usines-là ; c’est plafonné à hauteur de 20 000 € , 10 % de 20 000 € c’est encore 2 000 €. 2 000 € pour les habitants de Pierre Bénite, de Saint Fons, de Feyzin, c’est ce que nous considérons nous comme la double peine, c’est-à-dire que les habitants ont le danger qui est là, qui