Grands équipements culturels et Métropole

Grands équipements culturels et Métropole

Monsieur le Président et chers collègues, la Biennale de la danse, comme le Festival Lumière, objets de ces deux rapports, sont deux manifestations qui présentent de nombreuses similitudes. Ce sont aujourd’hui sans conteste deux événements majeurs de la vie culturelle de notre agglomération. Ils participent de façon indéniable, l’un comme l’autre, au rayonnement international de Lyon et du Grand Lyon. A ce titre, le groupe Union pour un mouvement populaire (UMP), divers droite et apparentés se félicite du soutien que le Grand Lyon dans son ensemble leur renouvelle aujourd’hui. Autre de leurs points communs, ce sont deux manifestations nées du travail d’acteurs culturels reconnus ; je parle bien évidemment de la Maison de la danse, d’une part, et de l’Institut Lumière, d’autre part. Au-delà du soutien que nous apportons aujourd’hui à la Biennale de la danse et au Festival Lumière, ces rapports sont l’occasion de s’interroger sur les moyens donnés