Politique sportive

Politique sportive

      Merci, Monsieur le Président. Monsieur le Conseiller délégué et mes chers collègues, le rapport que vous proposez à notre délibération est la reprise d’une compétence du Département qui concerne les collèges disposant de sections sportives. Notre groupe considère ‑et je pense que nous ne sommes pas les seuls‑ que le sport est la vitrine d’un territoire et de son excellence et qu’il constitue un facteur d’attractivité à part entière. A titre d’exemple et dans un tout autre registre, ce Conseil a voté aujourd’hui le dispositif de soutien aux bénévoles de l’Euro de football, tout comme il prévoit d’aider et de soutenir les clubs sportifs professionnels et nous en sommes plutôt satisfaits. Cependant, nous sommes en droit de nous poser quelques questions sur la politique sportive de la Métropole, tout particulièrement lorsqu’elle ne concerne pas le haut niveau. Le sport véhicule des valeurs que nous connaissons tous : le respect des

Quelle politique de restauration scolaire dans les collèges ?

Quelle politique de restauration scolaire dans les collèges ?

Monsieur le Président, Madame la Vice-Présidente, mes chers collègues, le rapport sur lequel vous nous proposez de délibérer est évidemment lié au transfert de compétences du Département et porte sur un point qui mérite plus qu’un simple vote de subvention. En effet, des collégiens de la Métropole doivent tous les midis prendre leur repas ailleurs que dans leur établissement. Cette restauration se fait soit dans d’autres collèges, soit dans les lycées voisins et la Métropole reproduit une pratique du Département visant à financer, pour des sommes parfois importantes, allant jusqu’à 40 000 € pour le collège Maria Casarès de Rillieux la Pape, des déplacements quotidiens d’élèves ayant entre 11 et 15 ans issus de zones urbaines et souvent de quartiers populaires. Monsieur le Président, madame la Vice-Présidente, l’ambition de la Métropole -en tout cas c’est ce qu’il nous semble comprendre à travers vos déclarations médiatiques- est d’être un pôle d’attractivité européen,