Schéma des solidarités

Schéma des solidarités

  Monsieur le Président, chers collègues, à l’occasion de ce dernier dossier de la commission développement solidaire et action sociale, le groupe Les Républicains et apparentés souhaite faire en séance publique des observations sur le futur projet de schéma métropolitain des solidarités. Un point d’étape a été présenté lors de la commission du 25 mai et a permis des expressions qu’il semble utile de faire entendre et partager à l’ensemble des élus métropolitains et singulièrement aux membres de l’exécutif. Une observation liminaire : élaborer un schéma unique des politiques sociales et médico-sociales de la Métropole en prenant en considération les documents directeurs en matière d’urbanisme et d’habitat, d’insertion et d’emploi, de service aux familles et le pacte de cohérence métropolitain est une démarche utile mais dont il faut admettre et mesurer la complexité et l’exigence. Première observation : dans le diagnostic sont discrètement évoqués des entretiens avec les élus individuels

Quelle politique sociale pour la Métropole, quelle place pour les CCAS ?

Quelle politique sociale pour la Métropole, quelle place pour les CCAS ?

Monsieur le Président et chers  collègues, je profite de ce rapport pour aborder un sujet de fond dont nous devrons débattre d’ici les prochains mois et qui est, à mon sens, essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisation de nos services métropolitains. Je souhaiterais vous interpeller, monsieur le Président, sur les futures dispositions gouvernementales concernant le rapprochement entre politique vieillesse et handicap. Ces futures dispositions rencontrent une forte opposition d’un très grand nombre de départements même si une certaine convergence peut s’entendre, il n’en demeure pas moins que toutes les problématiques liées au handicap ne peuvent se traiter sous le prisme de la vieillesse et de la dépendance. Comment comptez-vous positionner sur l’organisation de ces compétences au niveau de notre Métropole ? Ces réflexions amènent à devoir nous poser également la question de l’harmonisation des centres communaux d’action sociale (CCAS) afin de construire une politique efficace et unifiée à l’échelle métropolitaine. Les CCAS doivent pour cela se recentrer sur la coordination de l’action sociale laissant à