Contrat de plan Etat-Région

Contrat de plan Etat-Région

    Merci, monsieur le Président. Avant mon intervention, je voudrais rétablir une vérité concernant le CFAC : monsieur Bérat en fait bien partie ; simplement le COPIL se tient vendredi, c’est pour votre connaissance, peut-être ne connaissiez-vous pas cette information, monsieur le Maire de Villeurbanne ? Monsieur le Président, chers collègues, le vote qui nous est proposé aujourd’hui porte sur le volet territorial de la Métropole de Lyon du contrat de plan Etat-Région. D’abord, une remarque sur la forme : ces contrats devaient être prêts pour 2014 et, finalement, ils ne s’appliqueront qu’à partir de 2016. Pour autant, on a assisté à une précipitation pour finaliser ces contrats ; entre fin 2014 et février 2015, tout devait être pesé et emballé. Pourquoi cela ? Car les élections départementales qui s’annonçaient déjà comme une déroute pour les majorités socialistes ont forcé l’allure de la négociation. On a alors vu fleurir

Développement économique : quelle articulation avec la Région ?

Développement économique : quelle articulation avec la Région ?

Monsieur le Président et chers collègues, le vote de la convention 2015 avec l’ADERLY et l’attribution d’une subvention sont l’occasion de saluer l’excellent travail effectué par cette agence malgré la faible attractivité internationale de la France mais aussi de s’interroger sur la répartition de la compétence économique entre les collectivités et sur l’efficience de nos politiques. La Métropole a repris l’action économique de la Communauté urbaine et vous nous présentez aujourd’hui le bilan et le programme de ce qu’on pourrait appeler “le bras armé de cette politique”. Vous n’êtes pas sans ignorer, monsieur le Président, que se discute actuellement devant le Parlement le projet de loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République qui vise à conférer la compétence économique de manière quasi exclusive à la Région. Vous avez d’ailleurs présenté un amendement au Sénat pour, je vous cite : “imaginer une coopération entre, d’une part, les Métropoles et les Régions et, d’autre part, les territoires qui se trouvent hors de la sphère d’influence