Pont Schuman : dépassement budgétaire

Pont Schuman : dépassement budgétaire

Excusez-moi de dépasser le temps de parole et, pour respecter l’équilibre, nous retirerons d’autres temps de parole sur d’autres interventions. Je vais rapidement compléter l’intervention de monsieur Hamelin pour dire qu’en commission, ce rapport a failli ne pas être voté, pour des aspects financiers essentiellement, à savoir qu’aujourd’hui, ce n’est pas la première fois que vous nous présentez des rapports techniques de dépassement budgétaire sur des grosses opérations d’investissement et d’aménagement urbain dans l’agglomération -je citerai le réaménagement du tunnel de la Croix-Rousse, le percement du tunnel modes doux, les passerelles- qui ont toutes donné lieu à des dépassements importants pour des soi-disant aléas. Moi, je veux bien mais il y a des choses qu’on ne voit que dans le public et qu’on ne voit pas dans le privé, contrairement à ce qui a été dit par le collègue Vesco. Jamais, dans le privé, on n’accepterait des dépassements de cet