Parité au sein de l’exécutif de la Métropole

Parité au sein de l’exécutif de la Métropole

C’est avec étonnement que le groupe UMP, Divers droite et Apparentés de la Métropole de Lyon a pris connaissance du communiqué de presse intitulé « Quand la Métropole rime avec monopole » publié le 7 avril et co-signé notamment par des partis politiques tels que:  EELV 69, Ensemble 69, GRAM, PCF 69 et PG 69. Leur communiqué déplore que l’exécutif à la Métropole de Lyon malgré son effectif pléthorique ne soit pas paritaire, et les auteurs découvrent que la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) permet cette dérogation unique en France jusqu’en 2020 ! Face à un double langage des élus de gauche de la majorité de Gérard COLLOMB, il est important de rappeler les faits suivants : La loi MAPTAM et les ordonnances d’application qui décident d’empêcher l’application de la parité dans l’exécutif de la métropole de Lyon ont

Composition de l’exécutif

Composition de l’exécutif

Monsieur le Président, vous  avez rappelé les dispositions de la loi de janvier 2014 qui fixe le nombre maximal des Vice-Présidents à 25. Dans ces moments où les collectivités territoriales -nous allons en devenir une- sont regardées et considérées comme peu économes, ne pourrait-on pas diminuer le nombre de Vice-Présidents, même si cela peut apparaître symbolique mais je crois que les symboles ont aussi leur importance ? D’autre part, monsieur le Président, je vous rappelle nos débats sur la parité dans le cadre de la commission mixte paritaire et j’espère qu’une place importante sera faite aux femmes dans cet exécutif. Nous pourrons en reparler à l’issue du vote des différents Vice-Présidents. Le groupe votera contre cette délibération, monsieur le Président.