Conférence métropolitaine : intervention du Sénateur-maire de Meyzieu

Conférence métropolitaine : intervention du Sénateur-maire de Meyzieu

1°) La question du préambule La formulation doit exprimer la dimension humaine de la Métropole « être aux côtés des citoyens » à tout âge de la vie. 3 périodes : 1°) Au moment des apprentissages, Petite Enfance, Éducation, Métier 2°) Vie active (Autonomie, Famille, Logement, Travail) 3°) Retraite   Il serait bon de parler de Métropole solidaire, dans le sens de toutes les formes de solidarité, pas seulement de l’aide sociale. Évidemment, le rappel des valeurs fondatrices de notre république sont à décliner dans toutes nos actions.   2°) La question de l’organisation pratique entre la métropole et les communes est essentielle. La définition du rôle du maire dans le cadre de l’organigramme de la Métropole est à définir. Il doit rester l’élu de la proximité et avoir les moyens d’agir par ses compétences propres et en délégation du Président de la Métropole, dans les limites à fixer. Le rapprochement des services

Pacte de cohérence métropolitain

Pacte de cohérence métropolitain

La loi MAPTAM encadre le processus d’adoption d’un pacte de cohérence métropolitain dans les six mois qui suivent le renouvellement des conseils municipaux. Ce pacte est soumis à la majorité simple des maires représentant la moitié de la population totale des communes de la Métropole de Lyon. Le pacte est ensuite soumis pour avis consultatif aux 59 conseils municipaux au sein de la conférence métropolitaine. Il est enfin arrêté par délibération du Conseil de la Métropole. Le groupe Les Républicain et Apparentés a présenté ce jour en conférence métropolitaine des maires une contribution pour marquer sa volonté : de participer à un échange constructif au service de l’intérêt général ; de définir l’équilibre entre les communes et la Métropole ; de répondre aux besoins des habitants de nos territoires. Pour permettre un débat sur la vision générale du pacte de cohérence métropolitain, notre groupe rappelle ses positions constantes de définir prioritairement les orientations