Aide à la primo-accession, on peut progresser

Aide à la primo-accession, on peut progresser

Mes chers collègues, une intervention sur cette modification des critères d’éligibilité au plan 3A, avec la modification du zonage et la déconnexion du PTZ qui va effectivement permettre de pouvoir élargir l’assiette. J’avais eu l’occasion d’intervenir lors de sa mise en place. C’est une idée que j’avais promue, par ailleurs en regrettant, à ce moment-là, que la question de l’assiette n’ait pas été posée, dès l’origine, en permettant à un public plus large de pouvoir bénéficier de ce dispositif. Alors, deux constats préalables : d’abord, la production de logements est catastrophique en France, comme jamais elle l’a été. Je voudrais tout de même rappeler ici que les conséquences de la loi ALUR sont désastreuses -la loi ALUR que vous avez votée, monsieur le Sénateur-, sont catastrophiques sur ce domaine d’activité et que, même si les grandes agglomérations semblent un peu plus épargnées que les autres, globalement, la situation du logement en France est catastrophique ; ensuite, redire que la question de la mixité sociale effectivement doit