Systèmes d’information de la Métropole : bien flou

Systèmes d’information de la Métropole : bien flou

Monsieur le Président, madame le Rapporteur, mes chers collègues, les deux délibérations sur lesquelles vous nous demandez de nous prononcer ont pour objet l’autorisation de lancer une procédure d’appel d’offres relatif à l’acquisition de micro-ordinateurs, de logiciels et de périphériques associés et de conclure à un avenant de prolongation et d’augmentation de montants pour des prestations d’infogérance informatique. Ces deux marchés sont impactés directement par la création de la future Métropole de Lyon, les services du Grand Lyon devant,dès le 1er janvier 2015, intégrer les applications et systèmes d’information du Département pour les compétences qui lui seront transférées. Et c’est bien là où le bât blesse ! Que ce soit pour les prestations d’infogérance ou pour le marché de micro-ordinateurs, les services du Grand Lyon ont été dans l’incapacité de fournir aux élus les impacts de la création de la Métropole, tant en nombre de micro-ordinateurs à acquérir qu’en nombre d’applications informatiques transférées à intégrer dans le contrat d’infogérance ; et ce pour une raison simple