Offices Publics de l’Habitat : contrat 2016-2020

Offices Publics de l’Habitat : contrat 2016-2020

  Monsieur le Président, mes chers collègues, en préambule à cette intervention, permettez-moi, Monsieur le Président, de revenir brièvement sur la visite de Monsieur le Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, vendredi dernier, dans le quartier Mermoz nord. A cette occasion, vous n’avez pas manqué de mettre en avant “le formidable travail” effectué dans ce quartier depuis le lancement du programme national pour la rénovation urbaine par un Gouvernement de droite, il faut le rappeler et vous l’avez semble-t-il oublié ! Même si tout est encore loin d’être parfait dans ce quartier ‑le classement en ZSP parle de lui-même‑, il est vrai que la mobilisation de l’ensemble des acteurs a permis de lui donner un nouveau souffle, ce dont chacun se réjouit. Nous regretterons cependant, Monsieur le Président, qu’à l’occasion de la visite de Patrick Kanner dans le quartier, aucun membre de votre opposition n’y ait été associé, ni par

Réserves foncières : consultez les communes

Réserves foncières : consultez les communes

Monsieur le Président, chers collègues, ce dossier est voté annuellement pour décider les orientations de programmes dans les domaines des réserves foncières et du logement social. Cette année, il prend, comme d’autres, une perspective particulière, car les crédits qui sont votés en Conseil permettront ensuite des mesures d’application qui seront votées par la Commission permanente. Comme vous avez souhaité écarter l’opposition de sa composition, de nombreux Maires ne participeront pas aux décisions qui concernent leurs Communes. Demain, au vu du découpage des circonscriptions que vous avez décidé, ce n’est pas seulement de la Commission permanente, mais du Conseil métropolitain que des Maires seront écartés. Comme le dit un grand élu de Lyon, dans Lyon Citoyen, éditorial de janvier-février 2015 : “la création de Métropole atteste de la capacité lyonnaise à travailler ensemble pour l’intérêt général”. J’espère, monsieur Collomb, puisque c’est de vous qu’il s’agit, que vous saurez mettre vos actes

Logement social : du qualitatif plutôt que du quantitatif

Logement social : du qualitatif plutôt que du quantitatif

Monsieur le Président et chers collègues, sur le rapport n° 2014-0519 sur les aides à la pierre, le groupe UMP votera pour, et sur le rapport n° 2014-0518 sur les objectifs de production de logements sociaux, le groupe UMP s’abstiendra, en aucune façon par opposition au logement social. Je vous rappelle que je suis élu du 8° arrondissement et mes collègues de cet arrondissement savent tous tout l’attachement que j’ai à la production de logement social. Notre abstention est liée à l’incompréhension d’une délibération qui est, à nos yeux, purement comptable fixant un objectif sans tenir compte des possibilités de chaque commune. Un exemple tout simple, monsieur le Président, Collonges-au-Mont-d’Or est une commune qui présente un taux SRU de 4 %, qui n’a pas de foncier disponible ou très peu, qui a d’énormes problèmes techniques constructifs en zones inondables, balmes, ou autres et où même 14 années d’effort d’un de vos proches, Michel Reppelin -faut-il le rappeler- n’ont pas réussi à faire augmenter ce taux