Accompagner le développement du stade OL au profit des décinois

Accompagner le développement du stade OL au profit des décinois

INTERVENTION de Laurence FAUTRA (Seul le prononcé fait foi) Mesdames, messieurs, Chers collègues, Apprendre du passé pour mieux bâtir l’avenir : cette disposition d’esprit, nous avons le devoir de l’adopter dès lors qu’il s’agit de construire un équipement d’une telle importance pour notre Métropole de Lyon. Avec cette salle multifonctionnelle de 16 000 places maximum, l’OL groupe porte là un projet d’envergure répondant à un besoin de territoire et présentant un intérêt certain pour le développement économique et le rayonnement du Grand Est lyonnais, plus largement de la Métropole de Lyon. Cette infrastructure dédiée à l’événementiel sportif et culturel, dont l’implantation est prévue dans le secteur du Grand stade inauguré en 2016, répond à la vision ambitieuse que je porte pour Décines-Charpieu, en matière de développement urbain comme de politique sportive et culturelle. Tout particulièrement, s’agissant de ce tènement pour lequel je nourris une ambition forte s’inscrivant dans le cadre

Euro 2016 et déplacements

Euro 2016 et déplacements

    Monsieur le Président et chers collègues, l’organisation de l’Euro 2016 est un événement majeur pour tous les fans européens de football, pour la France qui est le pays hôte et plus particulièrement pour les villes qui ont été choisies pour accueillir des matchs. Chacun a le souhait que cette belle fête soit une réussite pour notre territoire et tout le monde va œuvrer en ce sens. Pour autant, et quel que soit l’événement, nous sommes des élus en responsabilité et nous devons faire face à nos obligations. Vous avez souhaité ajouter au dispositif des bénévoles initié par la SAS Euro 2016 un programme de bénévolat Métropole indépendant. Ce dernier vise à renforcer la qualité de l’accueil des spectateurs et favoriser leur bien-être sur notre territoire, un objectif qui ne peut être que partagé. Néanmoins, dans le cadre de cette assemblée et s’agissant d’une action portée par la Métropole, cette dernière suscite des

Centre National de la Mémoire Arménienne : et le fonctionnement ?

Centre National de la Mémoire Arménienne : et le fonctionnement ?

  Monsieur le Président, chers collègues, le Centre national de la culture arménienne (CNMA), situé sur la commune de Décines Charpieu, est le résultat d’un projet élaboré et porté par la Maison de la culture arménienne de Décines Charpieu dès 2011. En 2009, était délivré le permis de construire du futur CNMA, avec la mise en place d’un montage financier pour un investissement total de 2,120 M€. De nombreuses collectivités territoriales ont participé pour ériger ce Centre, dont le Grand Lyon pour 300 000 €, la Ville de Décines Charpieu pour 50 000 €, la Ville de Meyzieu pour 20 000 € et bien d’autres, la communauté arménienne, la MCA et la Fondation Napoléon Bullukian apportant l’autre moitié de l’investissement. Ouvert au public depuis le 20 octobre 2013 après une inauguration par la Ministre de l’époque, madame Aurélie Filippetti, le Centre national de la mémoire arménienne défend un projet d’établissement

Réserves foncières : consultez les communes

Réserves foncières : consultez les communes

Monsieur le Président, chers collègues, ce dossier est voté annuellement pour décider les orientations de programmes dans les domaines des réserves foncières et du logement social. Cette année, il prend, comme d’autres, une perspective particulière, car les crédits qui sont votés en Conseil permettront ensuite des mesures d’application qui seront votées par la Commission permanente. Comme vous avez souhaité écarter l’opposition de sa composition, de nombreux Maires ne participeront pas aux décisions qui concernent leurs Communes. Demain, au vu du découpage des circonscriptions que vous avez décidé, ce n’est pas seulement de la Commission permanente, mais du Conseil métropolitain que des Maires seront écartés. Comme le dit un grand élu de Lyon, dans Lyon Citoyen, éditorial de janvier-février 2015 : “la création de Métropole atteste de la capacité lyonnaise à travailler ensemble pour l’intérêt général”. J’espère, monsieur Collomb, puisque c’est de vous qu’il s’agit, que vous saurez mettre vos actes

Grand Stade : une équation financière impossible pour Décines-Charpieu

Grand Stade : une équation financière impossible pour Décines-Charpieu

Monsieur le Président et chers collègues, non seulement nous n’avons pas été associés sur l’ensemble du processus organisationnel de ce grand projet, j’entends par là pas qu’au niveau de l’exécution mais au niveau du management du projet. En effet, je ne peux que constater quotidiennement une descente d’informations de la part des partenaires cités par monsieur Quiniou dans son intervention. Lorsque nous faisons des remarques et apportons quelques propositions, nous  n’entendons qu’une seule phrase, bien rodée visiblement au Grand Lyon : “Ne vous inquiétez pas, on sait faire“. Non, monsieur le Président, vous ne savez pas faire ! A ce jour, ce dossier est juridiquement caduc de par les jugements rendus en appel des déclarations d’utilité publique concernant l’accessibilité, c’est-à-dire qu’à ce jour et à peine à plus d’un an de l’inauguration de ce stade, ce dernier pourrait être construit mais pas rempli au moyen des manifestations. Le deuxième point, financièrement parlant, le Grand Stade n’est pas financé au niveau de notre Commune. Ce