Imperator Davidus Kimelfeldix à la tête de la “Maison qui rend fou”

Imperator Davidus Kimelfeldix à la tête de la “Maison qui rend fou”

  A la Métropole de Lyon, depuis l’attribution des délégations aux membres de l’exécutif, trouver le bon interlocuteur politique relève d’un des douze travaux d’Astérix : « La maison qui rend fou » !   Pour discuter agriculture, on aura le choix entre 3 interlocuteurs. On ira voir le 15e Vice-président à la politique agricole, sauf si on traite d’achat foncier on sera alors renvoyé vers la 16e vice-présidente chargée de ce domaine particulier. Mais si ce même dossier revêt « un enjeu particulier » Il faudra consulter le 9e conseiller délégué.   Pour une entreprise, elle n’aura que l’embarras du choix ou plutôt l’incapacité à trouver le bon interlocuteur parmi les 9 élus compétents. Pour parler de la politique économique une entreprise ira naturellement vers la 2e vice-présidente. Sauf si l’entreprise est située au Carré de Soie ou Grand Montout dont s’occupe le 10e vice-président. Sauf si c’est pour parler d’extension internationale car c’est le