Commission permanente de la Métropole de Lyon

Commission permanente de la Métropole de Lyon

Merci, monsieur le Président. J’interviendrai rapidement sur les rapports n° 2015-0004 et 2015-0005 qui concernent toujours la Commission permanente. Les élections des membres de la Commission permanente ont eu lieu et les résultats sont conformes à ce que nous avons dénoncé. Vous avez fait de la Commission permanente une instance partisane. Les résultats divers et variés ont montré que, parfois, certains projets ne vont pas à terme, et cela montre la fragilité de votre actuelle majorité. Les candidats présentés sont issus de différents groupes, soit, mais ils ne résultent pas du choix de faire de cette Commission une instance pluraliste assurant le respect des sensibilités politiques mais un appendice de votre exécutif. Cette Commission, vous la transformez en Bureau politique où les délibérations seront adoptées sans débat, quand ce n’est pas sans réflexion comme nous le démontrent aujourd’hui les comptes-rendus des Bureaux de la Communauté urbaine. Aussi, le groupe Union

Composition de l’exécutif

Composition de l’exécutif

Monsieur le Président, vous  avez rappelé les dispositions de la loi de janvier 2014 qui fixe le nombre maximal des Vice-Présidents à 25. Dans ces moments où les collectivités territoriales -nous allons en devenir une- sont regardées et considérées comme peu économes, ne pourrait-on pas diminuer le nombre de Vice-Présidents, même si cela peut apparaître symbolique mais je crois que les symboles ont aussi leur importance ? D’autre part, monsieur le Président, je vous rappelle nos débats sur la parité dans le cadre de la commission mixte paritaire et j’espère qu’une place importante sera faite aux femmes dans cet exécutif. Nous pourrons en reparler à l’issue du vote des différents Vice-Présidents. Le groupe votera contre cette délibération, monsieur le Président.