Anneau des Sciences (TOP) : n’oublions pas l’Est

Anneau des Sciences (TOP) : n’oublions pas l’Est

Monsieur le Président et chers collègues, comme cela a pu être dit par mes collègues du groupe Union pour un mouvement populaire (UMP), divers droite (DVD) et apparentés, nous voterons favorablement ce projet de délibération mais je souhaiterais faire quelques commentaires complémentaires. S’il est bien de mener à terme ce projet d’Anneau des sciences, il a bien été précisé qu’il concerne essentiellement le trafic local dans notre Métropole. Or, puisque tout est interdépendant entre les grands projets de contournement de notre agglomération, qu’ils soient routiers, autoroutiers ou ferroviaires, il serait particulièrement dommageable pour l’agglomération de passer sous silence les graves questions liées au flux de circulation dans l’Est lyonnais. Je me permettrais de rappeler ce que beaucoup d’entre nous savent déjà, que la périphérie “Est” de Lyon est à ce jour complètement saturée par les véhicules transitant par Lyon. Sur 110 000 véhicules par jour, près de 70 000 ne font que traverser et engorgent les voies de l’Est. Nous avons un grand nombre d’exemples, sur

Grand Stade : une équation financière impossible pour Décines-Charpieu

Grand Stade : une équation financière impossible pour Décines-Charpieu

Monsieur le Président et chers collègues, non seulement nous n’avons pas été associés sur l’ensemble du processus organisationnel de ce grand projet, j’entends par là pas qu’au niveau de l’exécution mais au niveau du management du projet. En effet, je ne peux que constater quotidiennement une descente d’informations de la part des partenaires cités par monsieur Quiniou dans son intervention. Lorsque nous faisons des remarques et apportons quelques propositions, nous  n’entendons qu’une seule phrase, bien rodée visiblement au Grand Lyon : “Ne vous inquiétez pas, on sait faire“. Non, monsieur le Président, vous ne savez pas faire ! A ce jour, ce dossier est juridiquement caduc de par les jugements rendus en appel des déclarations d’utilité publique concernant l’accessibilité, c’est-à-dire qu’à ce jour et à peine à plus d’un an de l’inauguration de ce stade, ce dernier pourrait être construit mais pas rempli au moyen des manifestations. Le deuxième point, financièrement parlant, le Grand Stade n’est pas financé au niveau de notre Commune. Ce