Logement étudiant : un grave déficit

Logement étudiant : un grave déficit

Monsieur le Président, mes chers collègues, Au travers de cette délibération, vous nous demandez de voter une subvention de 20 000 € à l’association Fondation des étudiants pour la Ville. Le groupe UMP, divers droite et  apparentés votera cette subvention. Nous tenons toutefois à attirer votre attention sur la problématique du logement social étudiant. Cette association a un but très louable, celui de permettre la colocation étudiante en contrepartie d’actions sociales locales. Cependant, notre groupe ne peut que s’émouvoir de la baisse du budget accordé par le Gouvernement socialiste de monsieur François Hollande au CROUS, délégataire de la politique sociale étudiante : – 6,8 M€ en 2013. L’offre du logement CROUS en France ne répond qu’à 9 % des demandes, de l’avis même de madame Fioraso, Secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur. Ce ne sont pas non plus les 43 000 logements étudiants programmés pour toute la France d’ici 2017 qui régleront cette problématique. Espérons juste pour les étudiants que ces 43 000 logements