A la Métropole de Lyon, la bonne gouvernance n’est toujours pas « En Marche »

A la Métropole de Lyon, la bonne gouvernance n’est toujours pas « En Marche »

Le Président de la Métropole a informé le conseil métropolitain du retrait des délégations accordées à M. Gilles VESCO, jusqu’alors conseiller délégué aux « Nouvelles mobilités urbaines ». Les délégations exercées par cet élu ont été confiées à M. Martial PASSI, 12e Vice-Président, en charge des « Déplacements Intermodalités ». Nous avons donc pris acte que M. Gilles VESCO n’exercera plus aucune délégation mais qu’il restait membre de la commission permanente. M. Philippe COCHET, Député-Maire de Caluire et Cuire, Président du groupe Les Républicains et Apparentés, a interrogé l’exécutif de la Métropole lors de la Commission Finances, institutions, ressources et organisation territoriale, du 19 octobre, pour savoir si M. Gilles VESCO continuerait à percevoir son indemnité de conseiller délégué soit 2 444,34 € bruts mensuels, sans en exercer les fonctions ou s’il lui serait versé l’indemnité des conseillers métropolitains sans délégation soit 1 311,51 € bruts mensuels. L’exécutif a confirmé que M. Gilles VESCO continuerait à