Centre National de la Mémoire Arménienne : et le fonctionnement ?

Centre National de la Mémoire Arménienne : et le fonctionnement ?

  Monsieur le Président, chers collègues, le Centre national de la culture arménienne (CNMA), situé sur la commune de Décines Charpieu, est le résultat d’un projet élaboré et porté par la Maison de la culture arménienne de Décines Charpieu dès 2011. En 2009, était délivré le permis de construire du futur CNMA, avec la mise en place d’un montage financier pour un investissement total de 2,120 M€. De nombreuses collectivités territoriales ont participé pour ériger ce Centre, dont le Grand Lyon pour 300 000 €, la Ville de Décines Charpieu pour 50 000 €, la Ville de Meyzieu pour 20 000 € et bien d’autres, la communauté arménienne, la MCA et la Fondation Napoléon Bullukian apportant l’autre moitié de l’investissement. Ouvert au public depuis le 20 octobre 2013 après une inauguration par la Ministre de l’époque, madame Aurélie Filippetti, le Centre national de la mémoire arménienne défend un projet d’établissement