Collèges : il manque des cantines

Collèges : il manque des cantines

  Merci, monsieur le Président. Chers collègues, notre groupe était intervenu sur le  même sujet l’an dernier, à la même période. Il nous avait été répondu -et notre groupe l’avait bien compris- que  les compétences du Conseil général devaient d’abord être assimilées puis qu’ensuite, il faudrait remédier à ce  problème. Nous parlons bien entendu des enfants de 11 à 15 ans, des collèges de Bron, de Caluire et Cuire, de  Lyon, de Rillieux la Pape, de Vaulx en Velin, de Vénissieux et de Villeurbanne qui, parce que leurs établissements  ne disposent pas de solution de restauration scolaire en interne, doivent prendre un car tous les midis, effectuer le  déplacement dans la cantine d’un autre établissement, le plus souvent un lycée situé la plupart du temps en zone  d’éducation prioritaire -le temps de trajet aller-retour fait parfois plus d’une demi-heure- et je vous laisse imaginer  l’enfant de 11 ans confronté à