Aide à domicile

Aide à domicile

  Monsieur le Président, chers collègues, cette délibération a été étudiée par la commission finances, institutions, ressources et organisation territoriale car elle a pour objet la convention avec la Caisse nationale de solidarité et d’autonomie. Certes, il y a indéniablement un aspect financier mais il eût été opportun de traiter ce sujet en commission développement solidaire et action sociale pour en étudier le contenu. Finalement, ce n’est que la énième répétition du dédain pour le travail en commission -comme cela a été dénoncé par madame Dominique Nachury lors du Conseil métropolitain- concernant l’élaboration du schéma métropolitain des solidarités. Sur la politique des SAAD, notre groupe, par ma voix, vous avait déjà interpellé en décembre sans que cela ait le moindre impact. Nous nous interrogions d’ailleurs sur la limite de l’agrément actuel des structures et nous proposions de travailler sur leur taille, leur capacité à travailler en partenariat pour améliorer leur

Commission générale sur le Sytral

Commission générale sur le Sytral

    Merci, Monsieur le Président. Je suis heureuse qu’il y ait autant de bonnes nouvelles et je félicite tout le personnel du SYTRAL.   Je me réjouis également du déclassement de l’autoroute. Mais il y a une chose qui ne m’a pas échappé, c’est que l’enquête déplacements est antérieure au big bang du déclassement et, de fait, je m’interroge. On a vu beaucoup de chiffres où on nous disait ‑et c’est normal‑, en termes de poids dans le territoire, que les chiffres clés étaient sur Lyon et Villeurbanne.   Je reviens sur le powerpoint diffusé et un slide qui nous présentait le réseau des transports en commun sur l’agglomération. Il est surprenant de voir que le Rhône et la Saône se situaient sur la gauche de l’image, ce qui laisse apparaître que l’essentiel des transports en commun se concentrent sur l’est lyonnais.   Mon inquiétude, c’est qu’avec ce déclassement

Développement économique : quelle articulation avec la Région ?

Développement économique : quelle articulation avec la Région ?

Monsieur le Président et chers collègues, le vote de la convention 2015 avec l’ADERLY et l’attribution d’une subvention sont l’occasion de saluer l’excellent travail effectué par cette agence malgré la faible attractivité internationale de la France mais aussi de s’interroger sur la répartition de la compétence économique entre les collectivités et sur l’efficience de nos politiques. La Métropole a repris l’action économique de la Communauté urbaine et vous nous présentez aujourd’hui le bilan et le programme de ce qu’on pourrait appeler “le bras armé de cette politique”. Vous n’êtes pas sans ignorer, monsieur le Président, que se discute actuellement devant le Parlement le projet de loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République qui vise à conférer la compétence économique de manière quasi exclusive à la Région. Vous avez d’ailleurs présenté un amendement au Sénat pour, je vous cite : “imaginer une coopération entre, d’une part, les Métropoles et les Régions et, d’autre part, les territoires qui se trouvent hors de la sphère d’influence

Politique de la ville dans la future Métropole de Lyon : quelle place pour les communes ?

Politique de la ville dans la future Métropole de Lyon : quelle place pour les communes ?

Monsieur le Président, mes chers collègues, par cette délibération nous engageons le Grand Lyon dans le financement des équipes de maîtrise d’ouvrage dans le cadre de la politique de la ville en 2014. Mais 2014 touche à sa fin et le contrat pluriannuel s’achève le 31 décembre 2014. Notre groupe s’interroge sur l’avenir de cette politique dans la future Métropole de Lyon, et ce, d’autant plus que le contexte a changé avec la nouvelle géographie prioritaire. La loi de Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) du 27 janvier 2014 indique à l’article L 3641-1 que la Métropole de Lyon exerce de plein droit, en lieu et place des communes situées sur son territoire, les compétences suivantes en matière de politique de la ville : élaboration du diagnostic du territoire et définition des orientations du contrat de ville, animation et coordination des dispositifs contractuels de développement urbain,

Conseil d’administration de l’ADERLY

Conseil d’administration de l’ADERLY

Oui, j’ai une petite  intervention à faire, je vous remercie de me donner la parole. Dans un moment où il n’échappera à personne que la crise  économique fait rage, où tant de Grands Lyonnais sont frappés par le chômage, où la compétition internationale au niveau économique est plus que jamais exacerbée, il nous aurait semblé utile que les forces de tous les groupes soient unies pour défendre notre région au niveau économique et son développement économique via l’ADERLY. C’est pourquoi, notre groupe n’étant pas représenté, nous voterons contre cette représentation.