GART Subvention exceptionnelle

GART Subvention exceptionnelle

Monsieur le Président, mes chers collègues, ce rapport illustre, s’il le fallait, les pratiques discutables constatées dans la gestion des subventions par notre collectivité. Il s’agit d’attribuer une subvention au GART pour l’organisation des rencontres nationales du transport public qui ont eu lieu à l’automne dernier, entre le 30 septembre et le 2 octobre. Outre le fait que l’évènement en question soit passé à ce jour, il est quand même assez incroyable que l’organisateur vienne réclamer 50 000 € à la Métropole après avoir obtenu 50 000 € du SYTRAL. Donc comme la Métropole finance assez largement le SYTRAL, on peut considérer qu’elle payera deux fois ! Il n’est pas sérieux de traiter de montants aussi importants sans que nous puissions mesurer en amont l’intérêt pour le territoire de telles manifestations. Nous croyons volontiers Monsieur Passi lorsqu’il indique en commission que ces rencontres furent une réussite mais la seule impression d’un Vice-Président, même compétent, n’est pas ce que l’on