Plans de déplacements inter-entreprises

Plans de déplacements inter-entreprises

  Monsieur le Président, ce rapport propose d’accompagner l’association des  industriels de Meyzieu en participant au financement d’un poste d’animateur de mobilité. Il est évident que la  modification des habitudes de mobilité prend du temps. Le plan de déplacements interentreprises de Meyzieu -comme il est écrit dans le rapport- “a atteint une phase de  pleine maturité”, terme politiquement correct pour dire qu’il ne progresse plus. En effet, contrairement à d’autres  PDIE du Grand Lyon, la zone industrielle de Meyzieu est extrêmement propice à l’utilisation de la voiture et  l’utilisation de moyens de déplacements alternatifs est très souvent source de contraintes. Le plus souvent, c’est l’argument économique qui peut aider au changement de mode de transport ; c’est  pourquoi les animateurs de mobilité sont essentiels dans le dispositif. Cependant, la modification de la situation actuelle est indispensable pour sortir d’une dépendance pétrolifère  insoutenable à long terme et source de déséquilibres géopolitiques.