Internat Favre

Internat Favre

Monsieur le Président, chers collègues, comme mes collègues, je souhaite utiliser cette délibération qui concerne la protection de l’enfance pour parler aussi de l’Internat Favre. Comme vous le savez, c’est un internat municipal depuis 1925, même si en 2005 l’Etat a participé à son financement, qui est, depuis 2011, à hauteur de 200 000 euros par an, jusqu’en 2014. Monsieur Collomb, en janvier 2011, vous souhaitiez que le Département investisse davantage. Vous disiez le 29 octobre 2010, je cite : “J’ai écrit au Conseil général, puisque les internats de ce type sont la responsabilité du Conseil général.” Vous voilà maintenant devant vos responsabilités. Est‑ce que ce que vous disiez en 2010 n’était qu’une formule pour justifier votre désengagement ? Si vous le pensiez vraiment, pourquoi ne pas faire aujourd’hui, alors que vous récupérez les compétences du Conseil général, ce que vous souhaitiez hier ? Ce double langage n’honore pas la