Monsieur le Président, chers collègues,

Les entretiens Jacques CARTIER ont connu des situations difficiles tant sur le plan financier que dans son organisation.

Lors du vote de la subvention 2014 nous avions pointé du doigt l’absence de réponse aux critiques émise en juin 2012 par la Chambre régionale des comptes et notre groupe s’était abstenu.

Nous constatons aujourd’hui que des décisions ont été prises pour améliorer la gestion administrative et le contrôle financier.

Soucieux du développement de la connaissance et des échanges universitaires, nous approuverons cette subvention mais serons attentifs à sa bonne utilisation et vous demandons de bien vouloir d’ores et déjà prévoir d’établir fin 2015-début 2016 un bilan circonstancié de ces 28e entretiens, une fois qu’ils seront achevés.

Subvention Centre Jacques Cartier