Monsieur le Président, chers collègues,

Mon explication de vote porte sur le rapport 439 et plus particulièrement les deux subventions : Université populaire Quart Monde et Mission régionale d’information sur l’exclusion.

Non pas que ces demandes de subventions nous posent une question d’opportunité, mais sur le principe même de l’étude des subventions par la commission Développement économique.

Ces demandes nous ont été soumises sans présentation détaillée de leur objet et sans budget global. Nous avons demandé en commission que ces demandes soient désolidarisées du rapport et représentées lors d’une prochaine commission avec l’ensemble des éléments utiles à l’analyse par les élus.

Comme à son habitude le président de la commission, Bruno LEBUHOTEL, a traité notre demande avec dédain dans une formule d’ailleurs malheureuse : « on ne défait pas ce que les services ont fait », ce qui donne à comprendre sa manière de penser la place de la décision politique.

La conseillère déléguée, Fouziya BOUZERDA a volé à son secours, nous indiquant que d’habitude les dossiers sont complets et que l’on aurait tous les renseignements avant le vote en Conseil. C’était le 16 juin et depuis nous n’avons toujours rien reçu.

C’est cette méthode de travail que nous contestons encore une fois. Pour cela, nous nous abstiendrons sur le rapport 439.

Subvention aux associations pour l’insertion par l’activité économique