Intervention de Michel FORISSIER

  • (Seul le prononcé fait foi)

Monsieur le Président,

Chers collègues,

Nous débattons aujourd’hui d’un projet d’une salle Arena situé sur le site du Montout, commune de Décines-Charpieu à proximité du grand stade et de divers équipements. Il est vrai qu’un projet de cette importance est nécessaire au niveau de notre Métropole. Le choix du site ne pose pas de problème pour notre groupe, en soi. Compte-tenu du fait que ce site est desservi en transports en commun et qu’il existe déjà des solutions mises en œuvre pour la desserte du Grand Stade qui sont en constante amélioration, tel qu’il est exposé dans le rapport qui nous est présenté. Cependant, nous pouvons constater que les moyens déployés pour la desserte quotidienne des voyageurs qui se déplacent pour différentes raisons aux heures de pointe et aux heures de grandes manifestations arrivent à saturation. Aujourd’hui, il semble se dessiner un consensus pour la desserte en métro de ce site et même un prolongement ultérieur jusqu’à l’aéroport de Saint-Exupéry. Il est vrai que compte-tenu du développement important que connaît le territoire de l’Est lyonnais et de la plaine de Saint-Exupéry avec les arrivés de flux de véhicules qui viennent du nord Isère et de l’Ain, il est aujourd’hui facilement constatable que ce qui était peut-être une utopie il y a quelques dizaines d’années devient aujourd’hui un projet qui doit être examiné pour une mise en chantier dans les années qui viennent. C’est pour cela qu’à l’occasion de ce rapport et toutes les fois que nous allons créer un équipement supplémentaire, nous ne manquerons pas de revenir sur ce sujet compte-tenu du développement de l’habitat et des activités économiques, la nécessité d’une desserte en métro de ce territoire devient évidente. Cependant, je me dois de vous faire remarquer, Monsieur le Président, que vous n’avez pas consulté les Maires concernés avant de prendre votre décision. Ils ont appris par la presse votre choix du site du Montout. C’est un mode de gouvernance que nous n’approuvons pas. Les Maires des communes les plus impactées par un projet de cette importance doivent être les premiers consultés afin de pouvoir répondre aux inquiétudes légitimes des habitants les plus concernés. Tout d’abord, au niveau de la desserte il est nécessaire que tout soit bien étudié tant en transport en commun qu’en automobile et en mode doux. Il y a forcément des adaptations à faire, l’évolution de ce dossier le démontrera. Il convient aussi d’avoir l’assurance que la Métropole mobilisera les crédits nécessaires pour financer toutes les modifications de voirie, les aménagements divers et variés qui ne peuvent en aucun cas se retrouver comme dans les précédents dossiers, à la charge des communes. Compte-tenu de la nature même de cette salle et de son importance, il ne fait aucun doute que le prestige en reviendra à l’Agglomération lyonnaise et non à la commune sur laquelle cet équipement sera construit, on le voit lors de la communication institutionnelle qui est faite au niveau du Stade des Lumière et l’on peut penser qu’il en sera de même pour cette salle de 16 000 places. Nous voulons avoir des précisions sur tous ces points, compte-tenu de la période, il semble que l’impossible d’hier devient le possible de demain, nous ne voudrions pas que ce ne soit que des promesses électorales et que la réalité des capacités d’investissement de la Métropole nous amène à attendre plusieurs décennies les investissements nécessaires à une desserte performante et une bonne accessibilité. Il n’est évidemment pas question pour nous dans ce contexte de vous signer un chèque en blanc, il est au contraire indispensable que les engagements soient pris le plus rapidement possible. Pour en revenir au sujet même de ce rapport qui concerne l’évolution du PLU-H, nous sommes bien entendu favorables à rendre possible la création d’un équipement d’intérêt métropolitain financé par des capitaux privés et qui est essentiel au développement de notre agglomération. Cependant, il serait bon de considérer en tenant compte de cette salle multifonction et de l’offre existante sur l’ensemble de la Métropole, d’engager une réflexion approfondie sur la localisation des équipements à venir pour assurer un développement harmonieux et cohérent. La procédure de concertation nous semble adaptée puisqu’il est prévu de mettre à disposition dans toutes les mairies des arrondissements de Lyon et des communes métropolitaines, un dossier de concertation, nous voulons insister sur la nécessité d’organiser un plus grand nombre de réunions publique sur les communes les plus impactées de manière à ce que les habitants les plus concernés aient tous la possibilité de s’exprimer. Avec ces observations, nous émettrons un avis favorable à ces modalités de concertation.et à l’adaptation du PLU-H pour permettre la réalisation de cette salle multifonction.
Salle Arena