Monsieur le Président, chers collègues, ce dossier est voté annuellement pour décider les orientations de programmes dans les domaines des réserves foncières et du logement social.

Cette année, il prend, comme d’autres, une perspective particulière, car les crédits qui sont votés en Conseil permettront ensuite des mesures d’application qui seront votées par la Commission permanente. Comme vous avez souhaité écarter l’opposition de sa composition, de nombreux Maires ne participeront pas aux décisions qui concernent leurs Communes. Demain, au vu du découpage des circonscriptions que vous avez décidé, ce n’est pas seulement de la Commission permanente, mais du Conseil métropolitain que des Maires seront écartés.

Comme le dit un grand élu de Lyon, dans Lyon Citoyen, éditorial de janvier-février 2015 : “la création de Métropole atteste de la capacité lyonnaise à travailler ensemble pour l’intérêt général”. J’espère, monsieur Collomb, puisque c’est de vous qu’il s’agit, que vous saurez mettre vos actes en accord avec vos paroles, car, jusqu’à présent, nous n’avons pu que constater que tel n’était pas le cas.

Merci

Réserves foncières : consultez les communes
Taggé sur :