Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président, mes chers collègues, la gare de Sathonay-Rillieux est un maillon essentiel du projet REAL. Nous commencions à craindre qu’il ne s’agissait que d’un serpent de mer à la concrétisation bien lointaine.

A Rillieux la Pape et ‑je crois pouvoir le dire au nom de mon collègue Pierre Abadie‑ à Sathonay Camp également, le désenclavement et le désengorgement routiers passent par des infrastructures de transport en commun modernes.

Notre groupe est conscient que le projet de rénovation de cette gare est coûteux et que les financements croisés sont nombreux et le rendent dépendant de la solidité de chaque partenaire.

Je me souviens avoir rencontré en mairie l’entreprise SNCF réseau en mars dernier, afin d’obtenir de la part de cette filiale l’engagement écrit que les travaux débuteraient en 2017. Cet engagement m’est parvenu en avril dernier, il faut donc que tous les partenaires modifient les règles de caducité pour permettre la réalisation de cet aménagement.

Après la Région en fin d’année 2015, c’est donc la Métropole qui reporte légèrement ce projet.

Nous insistons toutefois sur l’absolue nécessité que ce projet sorte de terre. Nous notons qu’il est inscrit à la PPI car vous êtes tout aussi conscient que nous de son importance. Le Plateau nord a trop besoin d’une gare moderne, l’augmentation de la population à Rillieux la Pape mais aussi à Sathonay Camp nécessite un cadencement régulier et des infrastructures de stationnement beaucoup plus importantes.

En effet, on appelle souvent l’habitant à utiliser les transports en commun sans lui donner la possibilité d’une réelle multimodalité. Concernant la gare dont nous parlons, il est difficile d’y garer son véhicule et on assiste à une recrudescence du stationnement sur la chaussée, ce dont les riverains se plaignent légitimement.

 

 

 

 

REAL : Pôle d’échange
Taggé sur :