Monsieur le Président, mes chers collègues, ce rapport est un rapport de principe
qui doit fonder les orientations stratégiques de la politique sportive de la Métropole. Or, on constate qu’il n’apporte
aucune modification substantielle à la pratique antérieure. Tout au plus formalise-t-il l’unité des interventions suite
à la fusion du Département et de la Communauté urbaine. Depuis la réunion du 8 octobre 2015 qui nous
annonçait une réflexion devant mener à une grande délibération-cadre, on s’aperçoit qu’il n’y a rien de plus. On
se demande dès lors pourquoi il a fallu attendre autant de temps pour sortir ce rapport.
D’une manière générale, monsieur le Président, on attend votre vision sur la politique sportive. Quelle est votre
volonté ? Développer le sport de haut niveau par les clubs professionnels ou favoriser, à l’inverse, le sport pour
tous ? Développer l’offre pour créer la demande et donc mener une politique d’équipement, aider de nombreux
clubs ou, à l’inverse, intervenir sur peu de clubs pour les monter en excellence ?

Politique sportive métropolitaine