Monsieur le Président, je ne suis pas sûr qu’on ait le quorum mais on ne va pas faire durer inutilement notre séance. Ce rapport nous amène à faire plusieurs remarques de fond sur la révision de notre PLU-H.

Sur le rapport en lui-même, nous nous étonnons de cette dépense complémentaire de 732 000 € pour finaliser cette révision. Il nous semble que les causes évoquées, les évaluations environnementales, le contexte législatif et le volume des études auraient pu être anticipés.

De l’inquiétude aussi lorsque l’on nous annonce que cette somme va être ponctionnée sur les budgets d’études inscrits à la PPI : nous comprenons donc que des projets de Communes ne pourront pas être étudiés du fait de cette ponction.

Ce rapport nous permet aussi de vous remonter, monsieur le Président, les incompréhensions des populations et de leurs élus quant aux conséquences de la densification urbaine que vous avez voulue et mise en œuvre dans le cadre du SCOT en 2010, densification qui a été massivement rejetée lors des dernières élections municipales ; certains de vos soutiens en ont même perdu leur siège de Maire.

De l’incompréhension quand notre collectivité ne prend pas assez en compte les problématiques de transport individuel et d’équipements publics lorsqu’elle autorise la création immobilière. Pour notre part, nous considérons que le PLU-H ne peut pas être pensé, considéré et travaillé sans un plan de déplacements efficace qui va avec. A plusieurs reprises, des élus de Villeurbanne sont intervenus en réunion de travail et même ce soir en Conseil pour expliquer qu’il fallait conditionner les futurs investissements de la Métropole sur les territoires à la vitesse de production de logements de ces mêmes territoires.

Nous trouvons cette posture particulièrement déplacée et sectaire car vous semblez oublier que les contribuables de toutes les Communes participent équitablement au bon fonctionnement de notre Métropole. De plus, c’est particulièrement injuste quand on connaît les objectifs de chaque territoire quant à la création de logements qui ont été quantifiés dans le SCOT, qui reste le document de référence et qui prévoit notamment la création de 150 000 logements à un horizon de vingt ans. Chacun sait ici que ces objectifs restent la référence actuelle.

Si les Communes sont d’accord pour apporter leur contribution dans cette construction, beaucoup de Communes se sentent vulnérables en termes d’infrastructures, d’identité ou de foncier public : 400 logements créés dans le centre de Tassin dans le précédent mandat mais pas une classe prévue en accompagnement financier auprès de la Commune ; 4 000 logements à construire à Saint Priest d’ici cinq ans mais une nécessité de construire de nouveaux équipements sportifs à la charge de la Commune ; pas de foncier disponible à Caluire et Cuire et un gel dans le SCOT de certains pans de notre territoire pour de bonnes raisons (zones inondables ou balmes inconstructibles) ou de mauvaises raisons comme le gel du plateau des Maraîchers. Cette problématique est d’ailleurs partagée par de nombreuses Communes des Monts d’Or qui se sont souvent exprimées en Conseil métropolitain.

Enfin, la problématique du stationnement : comment contraindre nos citoyens d’abandonner leur voiture lorsqu’il faut une heure et demie pour faire un trajet Caluire-Saint Priest, aller simple, en transports en commun ?

Lors de la Conférence des Maires de lundi dernier, dans votre propos liminaire, vous avez insisté sur la nécessité de préserver la qualité de vie dans les Communes. A qui le dites-vous ! Encore faut-il s’en donner tous les moyens car, sur le soutien métropolitain, vous avez dit aux Communes de se débrouiller toutes seules.

La Métropole ne fera pas l’économie d’une réflexion systématique sur les conséquences de la densification en termes d’équipements publics ou de déplacements, c’est notre vision du PLU-H qui ne doit pas être pensé qu’en termes de production mais permettre à toutes les Communes d’offrir des niveaux de services, de qualité de vie et de développement équivalents, où que l’on se trouve dans l’agglomération.

Je vous remercie.

Plan local d’urbanisme et de l’habitat
Taggé sur :