Monsieur le Président,

Chers collègues,

Le rapport que vous nous soumettez porte sur l’attribution de subventions à des projets d’échanges artistiques internationaux. Cette intention est louable et ces projets sont des vecteurs de rayonnement pour la Métropole de Lyon. Nous ne pouvons que nous associer à cette démarche.

Toutetois, c’est sur la forme que le bât blesse. Vous nous demandez de déléguer à la Commission Permanente le soin d’attribuer ces subventions. Dès lors que la commission permanente n’est qu’un prolongement de l’exécutif métropolitain et non, une représentation paritaire de notre assemblée, nous ne pouvons accepter de lui déléguer un tel pouvoir.

Nous avons à plusieurs reprises souhaité ouvrir, avec vous, le dialogue sur ce sujet mais vous avez gardé la même position anti-démocratique que votre prédécesseur.

Nous souhaitons que les subventions soient soumises au vote de l’ensemble du Conseil de la Métropole, c’est pourquoi nous vous demandons de procéder à un vote par division sur ce rapport : les points 1, 2 et 4 du délibéré d’une part et le 3e point, d’autre part.

Je vous remercie.

Michel Forissier – Délégation à la commission permanente