Dominique  Nachury

Dominique Nachury
Députée du Rhône
Conseillère municipale Lyon 6e
Conseillère métropolitaine

Monsieur le Président, mes chers collègues, il nous est proposé de conventionner avec le nouveau Rhône pour la gestion de la compétence lecture publique sur le territoire de la Métropole de Lyon. La médiathèque départementale du Rhône poursuivra donc sa mission de suivi, d’accompagnement et d’ingénierie auprès des 39 bibliothèques et médiathèques du réseau de lecture publique située sur le territoire de l’agglomération lyonnaise. La Métropole n’a pu mettre en place son propre schéma de lecture publique, c’est bien normal, et le service nécessaire, la convention est donc une bonne solution mais pour un an, pour deux ans. Cela pose donc la question plus générale de l’autonomie et de la gouvernance de cette collectivité territoriale à statut particulier qu’est, depuis ce 1er janvier, la  Métropole de Lyon.

Il y a la liste légale des compétences laissées au niveau commun donc du département Rhône, service départemental et métropolitain d’incendie et de secours, archives départementales. Il y a aussi la liste des structures individualisées qui exerceront pour les deux collectivités IDEF, ADIL… On ajoute et on ajoutera
encore ces conventions dont nous avons ici un exemple. Est-ce transitoire et pour quelle durée ? Monsieur le Président, il nous faut connaître la gouvernance, penser pour la Métropole. On ne peut se contenter d’une succession d’organisation ponctuelle.

Vous m’accorderez, monsieur le Président, mes chers collègues que si le but assigné à cette nouvelle collectivité, une action publique plus lisible, plus efficace et moins coûteuse, impose une vision globale et cohérente de l’organisation et des structures.

Je vous remercie.

Métropole de Lyon : le transitoire dure…
Taggé sur :