Jean-Wilfried MARTIN est intervenu en conseil de la Métropole du 17 septembre 2018 au sujet de la politique culturelle liée à la ZAC Carré de Soie

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Cette délibération a pour objet de permettre à la Métropole de Lyon, ainsi qu’à la ville de Villeurbanne de signer une convention de partenariat afin de développer une démarche artistique sur la ZAC de Villeurbanne La Soie.

Loin de nous l’envie de remettre en cause la démarche artistique de ces 2 collectivités. Bien au contraire, nous avons toujours été à vos côtés dès lors que la culture était utile à tous nos concitoyens, que ce soit au sein des instances des écoles de musique ou des Nuits de Fourvière par exemple.

Cependant, ce dispositif de mécénat et la convention proposée ce soir nous amènent questions et remarques.

Une remarque pour débuter.
Nous ne pouvons que nous réjouir de voir le mécénat culturel arriver à Villeurbanne, ville qui a souvent été réticente à ce style de dispositifs. La loi Aillagon datant de 2003, que de temps perdu !

Deuxième remarque. Initialement, le plan de financement de la ZAC Villeurbanne La Soie prévoyait une part à la culture de 400 000 euros. Force est de constater que ce montant a quasiment doublé. Certes, vous nous ferez remarquer que pour les deux collectivités, le montant a été réduit à 100 000 euros chacune, le reste étant amené par le mécénat.

Mais une question se pose alors à nous.

Pourquoi en cette période de raréfaction des ressources financières pour les collectivités locales, disette imposée par un Etat incapable de s’appliquer la même politique, pourquoi ne pas être allé jusqu’au bout du chemin avec un mécénat total sans subvention d’investissement de la Métropole de Lyon et de Villeurbanne ?

Et ce d’autant plus que la ville reprendra en gestion les œuvres d’art et donc leur entretien, grevant un peu plus les dépenses réelles de fonctionnement déjà mises sous contrôle par l’Etat.

En effet, de nombreuses communes de notre Métropole disposant d’équipements culturels, auraient certainement apprécié de pouvoir bénéficier d’une subvention d’investissement de 100 000 euros de la part de la Métropole.

Pour terminer Monsieur le Président, en commission Urbanisme il a été annoncé que la réalisation des œuvres sera adaptée au montant de mécénat réellement perçu. Cela démontre un peu plus la pertinence toute limitée du financement par la Métropole et la ville de Villeurbanne.

Je vous remercie.

Jean-Wilfried MARTIN – Politique culturelle, ZAC Carré de Soie