Monsieur le Président, mes chers collègues,

Un constat malheureux s’impose, la qualité du tri se détériore ces dernières années dans l’agglomération, avec un refus de tri tournant toujours autour de 30%, et des zones clairement identifiées comme étant à problème.

Faut-il pour autant se lancer, comme le fait la Métropole, dans des actions tous azimuts, sans ligne directrice et sans grande cohérence, pour améliorer la situation ?

Les grands ensembles locatifs de l’agglomération sont ainsi fléchés comme étant une des sources du problème de qualité de tri. Autant la délibération 3107 portant sur une subvention envers un bailleur social Dynacité nous semble pertinente, car les actions en faveur du tri sont concrètes et bien détaillées, autant cette délibération 3108 pour subventionner la société YOYO nous semble très légère.

Pas d’objectifs chiffrés pour la société YOYO, mais des distributions de récompenses pour les meilleurs habitants trieurs et pour leurs coachs, sous forme de bons de réduction ou d’accès gratuits à des équipements sportifs ou culturels.

Nous avions déjà voté contre cette subvention il y a 2 ans, et force est de constater que nous avions raison d’avoir des doutes.

L’intérêt de ce rapport n’est pas dans le texte de la délibération qui nous est proposée, mais dans la convention jointe en annexe. En effet, on y apprend, je cite :

« Après deux années d’expérimentation, sur deux territoires situés dans le 9ème, la Duchère et St Rambert, le bénéficiaire va étendre son action à de nouveaux quartiers, définis en concertation avec la Métropole de Lyon.

En effet, la première phase de l’expérimentation ne permet pas une mesure optimale de l’efficacité de la démarche, un complément de 6 mois avec un élargissement du périmètre géographique est donc nécessaire. »

Comme si un quartier comme la Duchère n’était pas assez grand pour tester ce genre de dispositif.

Donc mes chers collègues, parce que la première subvention de 20 000 € d’il y a 2 ans n’a pas servi à nous faire une idée de l’efficacité, on nous propose aujourd’hui de remettre 30 000 € pour les 6 prochains mois. Ou comment jeter l’argent par les fenêtres !

Dans notre enceinte, on entend souvent la majorité expliquer les efforts incommensurables pour tenter de faire baisser les dépenses de fonctionnement et cela sans jamais y arriver. On le comprend d’autant plus facilement quand la majorité vote des dépenses sans étudier leur opportunité.

C’est la méthode macroniste appliquée à la Métropole de Lyon, on vote des dépenses que l’on ne se sait financer que par l’impôt.

Mes chers collègues, celles et ceux qui seront élus en 2020 savent ce qu’il leur reste à faire pour retrouver des marges de manœuvre budgétaire, et faire de nouveau de la Métropole de Lyon une machine à investir pour tout le territoire et obtenir ainsi des résultats dans le tri des déchets.

Il est assez cocasse d’entendre des membres de l’exécutif et futur candidat, parler dans la presse de tous les investissements qu’ils feront après 2020 alors qu’ils gèrent déjà cette maison depuis des lustres. Qu’attendent-ils pour agir ?

S’ils veulent des exemples de ce qu’il faut faire, qu’ils commencent déjà par faire comme nous en ne votant pas cette subvention inutile !

Je vous remercie.

Gaël PETIT – Tri des déchets