Chers collègues, je ne reviendrai pas sur les aspects positifs de la pratique du vélo  et sur la part que ce dernier doit prendre dans la mobilité du futur.

Vélo’v a sans nul doute contribué très fortement à l’augmentation phénoménale, ces dernières années, de la part  modale du vélo dans les déplacements urbains ; les résultats imminents de l’enquête ménages déplacements  devraient conforter ce fait.

Néanmoins, nous sommes à l’heure du renouvellement de ce service. Le dialogue compétitif qui nous est proposé  ce soir nous rappelle que les conditions du premier marché étaient extrêmement favorables et que nous n’aurons  plus un tel service au même coût, ce que monsieur Vesco appelait “l’affaire du siècle”. Il va donc falloir faire des  choix. Il est aujourd’hui trop tôt pour se positionner car c’est bien à l’issue de ce dialogue compétitif que nous  aurons une vision plus claire de ce que nous pourrons avoir à périmètre budgétaire constant ou alors quelle sera  la note, vraisemblablement salée, pour conserver un service équivalent alors même qu’un grand nombre de  Communes réclament l’accès à ce service.

En commission, monsieur Crimier a introduit une nouvelle vision, différente du déploiement concentrique autour  de la ville-centre, en demandant à ce que la réflexion puisse également se baser sur des bassins de vie ou plus  précisément des bassins d’activités. Nous partageons complètement cette idée.

La position de notre groupe, monsieur le Président, est que l’accompagnement du développement de la part  modale du cycle ne doit surtout pas être consommé en majorité par un service qui, certes, concourt à l’image de  Lyon au niveau national et international. En effet, les premiers chiffres qui circulent auraient une augmentation à  périmètre restant entre 15 et 20 millions annuels pour conserver un service constant. Cela ne nous semble pas  raisonnable et nous estimons que la majeure partie des finances de la politique cyclable doit porter sur les  infrastructures de circulation et de sécurisation.

Nous espérons que les choix à faire à l’issue de ce dialogue se fassent en concertation avec les élus des  Communes de la Métropole et non pas seulement avec une vision parfois un peu trop tronquée d’élus de la ville  centre.

Je vous remercie.

Futur contrat Vélov
Taggé sur :