Monsieur le Président, je vais être court. Nous avons écouté l’ensemble des interventions ; on constate souvent des redondances, des banalités pour un dossier qui est déjà voté et dont le but ce soir est de prendre acte des informations qui nous sont données.

Pour notre part, nous avons discuté avec Christophe Guilloteau, Président du Département. Pour le reste, on s’appuiera sur l’analyse du Président de la République : cela va mieux, compte tenu de ce qui s’est passé pour nos prêts. Voyez, moi-même, j’en ris !

Monsieur Richard Brumm, à la sortie de ce bourbier, a bien manœuvré mais n’oublions jamais que les banquiers peuvent de nouveau inclure des clauses dans leurs offres de prêt qui peuvent paraître sans danger au début voire même avantageuses puis, d’un seul coup, se retourner contre nous. Nous devons apprendre de cette claque que nous ont donné les banquiers !

Le reste de l’intervention est retiré.

Merci.

Emprunts toxiques
Taggé sur :