Monsieur le Président,

Depuis plusieurs mois déjà, le devenir du Musées des Tissus et des Arts Décoratifs de Lyon est en discussion. Nous avons plusieurs fois attiré votre attention sur ce dossier, que ce soit par une question orale lors du Conseil du 1er février 2016 ou encore une intervention de Dominique Nachury lors du conseil du 11 juillet 2016 ou bien au conseil municipal de Lyon par des interventions répétées des élus Les Républicains.

Votre attitude semblait démontrer une réticence à décider d’un soutien financier pour assurer la conservation de la plus grande collection de textiles du monde dans la ville de Lyon.

Le soutien apporté par la Métropole de Lyon à hauteur de 250 000 euros permettait de passer le cap de l’année 2016 mais n’apportait pas une solution pour une situation pérenne.

Depuis lors, la Métropole n’a pas donné suite à son engagement « de mobiliser autour de la collection exceptionnelle des musées » comme elle l’indiquait dans son communiqué de presse du 9 mars 2016.

En l’absence d’engagement local, la Région Auvergne Rhône-Alpes a proposé de prendre la tête d’une large mobilisation d’acteurs publics et privés autour d’un projet de renaissance du musée. L’engagement est important : la collectivité propose le financement d’un investissement à hauteur de 10 millions d’euros et un apport de 1 million d’euros en fonctionnement à partir de 2018.

Cette proposition permet non seulement d’éviter la fermeture du musée mais, de plus, d’apporter une perspective nouvelle pour donner à ce lieu culturel une dimension internationale qui sera reconnue pour son excellence.
Pour assurer cette réussite, la mobilisation de tous les acteurs est nécessaire. Aussi, nous souhaitons connaître la position de la Métropole de Lyon et l’engagement qui sera le vôtre aux cotés de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Dans l’attente de votre retour, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

Philippe COCHET
Président du groupe les Républicains et Apparentés
Député-Maire de Caluire-et-Cuire

Courrier à Gérard Collomb : Musée des Tissus, que va faire la Métropole ?