Monsieur le Président, mes chers collègues, le présent rapport nous demande de prendre acte du rapport du délégataire exploitant l’usine d’incinération des déchets de Rillieux la Pape qui est la société Valorly.

Cette usine, d’un aspect esthétique très particulier, marque pour l’instant l’entrée nord de la Métropole de Lyon mais je ne doute pas que cette porte d’entrée sera bientôt la zone économique d’Osterode, si vous me permettez cette petite digression. Elle produit et commercialise de l’électricité et de la chaleur qui permet aux Rilliards reliés à ce réseau de bénéficier de prix très compétitifs, parmi les plus bas au niveau national en matière de chauffage, ce dont nous nous réjouissons tous.

Je suis maintenant Maire depuis 2014 et nous attaquons notre troisième hiver à Rillieux la Pape. Tous les ans, aux mois d’octobre, novembre, les températures baissent et personne ici ne pourra me contredire.Tous les ans, à cette période, les habitants ont tendance à allumer le chauffage, ce qui paraît quelque chose de sensé. Or, tous les ans, les habitants sont laissés dans le froid pendant plus d’une semaine, les opérateurs des réseaux primaire et secondaire se renvoyant sans cesse la balle. Tous les ans, les habitants vont voir leur élu de proximité, le Maire, pour se plaindre, à raison, des dysfonctionnements dont le délégataire est responsable. Rillieux la Pape compte de nombreux logements collectifs vieillissants, l’isolation n’y est pas toujours idéale et lorsque les Rilliards, comme cette année, attendent plus d’une semaine après l’arrivée du froid un service pour lequel ils paient un prix attractif mais qu’ils paient tout de même, nous pouvons comprendre leur exaspération.

Nous constatons avec plaisir que la société Valorly se porte bien avec + 2 % de chaleur commercialisée entre 2014 et 2015 et + 155 % pour l’électricité, même si le résultat net pourrait être meilleur.

La question de notre groupe politique porte donc sur le suivi de cette délégation de service public par la Métropole. Depuis deux ans, nous vous alertons par courrier, les habitants vous alertent par courrier, Le Progrès en a fait un marronnier de l’automne et, visiblement, rien n’est fait par le délégataire pour que ce retard à l’allumage puisse être corrigé. Nous vous demandons donc solennellement, monsieur le Président, de rappeler fermement le délégataire à ses obligations de service, quitte à lui préciser qu’en automne, les températures baissent puisqu’il semble qu’il ait tendance à l’oublier.

Au nom des habitants qui ont froid tous les ans, je vous remercie.

Chauffage urbain à Rillieux-la-Pape