Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT)

Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT)

Monsieur le Président, mes chers collègues, le schéma de cohérence territoriale fixe les grandes orientations d’un territoire supérieur à celui de notre Métropole. Ce territoire est à mi-chemin d’ailleurs de l’aire urbaine de Lyon et il détient en son sein toutes les conditions de la réussite. Face à l’obligation admise par tous d’accueillir 150 000 habitants de plus à l’horizon de 2030, nous avons collectivement fait le choix d’une organisation multipolaire. Cette organisation multipolaire de notre développement urbain doit nous permettre de répondre aux besoins de construire mais aussi à la volonté de préserver nos ressources et nos espaces naturels ainsi que d’assurer un développement économique cohérent. Ces choix nécessitent évidemment une politique d’organisation des déplacements qui soit ambitieuse. Ce soir, la Métropole est tenue de donner au Syndicat mixte d’études et de programmation de l’agglomération lyonnaise (SEPAL) un avis sur des modifications de ce SCOT afin de l’adapter au

Droit de réponse

Droit de réponse

Monsieur le Président… (…) Monsieur le Président… (…) Si vous ne me donnez pas la parole, je demande une suspension de séance maintenant. (…) Non, c’est de droit ! (…) Je demande une suspension de séance. (…) Non, je demande un quart d’heure. (…) Monsieur le Président, il y a un règlement intérieur qui stipule le temps des suspensions de séance et on vous demande un quart d’heure de suspension de séance. (…) Ce n’est pas acceptable ! C’est inacceptable, monsieur le Président ! Vous avez peur du débat ! (…) Je demande une suspension de séance, c’est de droit. Si vous me laissez répondre, je ne demande pas de suspension de séance. (…) Merci beaucoup, monsieur le Président. Il est une tradition, quand on a besoin de parler à un Président de groupe, que l’on s’adresse directement à lui. Monsieur Quiniou était tout à fait en capacité de me

Politique nationale du logement

Politique nationale du logement

Monsieur le Président et chers collègues, avec près de 38 M€ investis chaque année par la Métropole, les aides à la pierre constituent dans leur ensemble un axe fort de la politique globale de notre collectivité en matière de logement. Et, d’une manière générale, vous êtes plutôt satisfait de votre action dans ce domaine, monsieur le Président. Nous avons déjà eu l’occasion de le dire, vous oubliez que la bonne santé du logement dans la Métropole est avant tout le résultat de l’attractivité de la région. Vous oubliez également que le dynamisme de ce secteur est en très grande partie porté par des acteurs privés (investisseurs, promoteurs, entreprises) et que ces acteurs aiment à inscrire leurs actions sur le long terme, dans un contexte réglementaire stable. Monsieur le Président, vous nous rappelez souvent que votre mandat de Parlementaire vous permet de défendre à Paris les intérêts de Lyon et de

Patrimoine et investissement

Patrimoine et investissement

Monsieur le Président, mes chers collègues, je tiens à rassurer immédiatement monsieur le Président : il n’est pas dans mes intentions de vous annoncer la création d’une nouvelle association à l’instar de Grand Est Métropole, dont vous connaissez d’ailleurs tous l’existence et qui voit son nombre d’adhérents augmenter jour après jour. Non, le déclassement de l’A6-A7 n’est pas à l’ordre du jour, même si cela me démange d’en parler. Nous sommes amenés aujourd’hui à nous prononcer sur l’individualisation complémentaire d’une autorisation de programme relative à la protection du patrimoine lyonnais et ici, en l’occurrence, la place des Terreaux. Il est bien évident que notre groupe se prononcera favorablement. La conservation de notre patrimoine, qu’il soit matériel ou immatériel, est une priorité tout simplement parce qu’elle est plus qu’une conservation, elle est une transmission. Et vous, monsieur le Président, qui avez été, à vos heures de gloire, professeur de lettres classiques,

Incitation au tri des déchets

Incitation au tri des déchets

Monsieur le Président et chers collègues, grands naïfs que nous sommes, nous pensions que l’argent public était devenu rare dans notre pays et qu’il fallait l’utiliser avec justesse. Grands naïfs que nous sommes, nous pensions que la Métropole de Lyon traitait avec des entreprises et associations ayant fait leurs preuves et non pas avec des structures ayant à peine six mois d’existence et comptant à peine plus d’un salarié. Puisque l’on nage dans la candeur, nous pensions, à tort, que l’incitation au tri des déchets relevait des services de la Métropole, qui sont suffisamment structurés pour s’en occuper. Nous aurions même pu penser -soyons fous !- que le futur marché de collecte aurait pu intégrer un genre de prestations similaires chez l’habitant, marché de collecte que nous allons voter tout à l’heure. Au lieu de cela, nous allons contribuer à la déresponsabilisation de la population, à qui l’on dit en

Subventions aux clubs sportifs

Subventions aux clubs sportifs

  Monsieur le Président et chers collègues, simplement une explication de vote puisqu’en janvier dernier, je rappelle que nous avons voté contre le rapport de principe censé fonder les orientations de la politique sportive de la Métropole. Nous regrettons en effet le flou entourant vos intentions à la matière et les explications de ce jour sont encore bien suffisantes. Où vont vos priorités ? Développer le sport de haut niveau pour les clubs professionnels ou favoriser le sport pour tous ? Concernant les manifestations sportives, vous évacuez toute définition de critère, ce qui vous permet de soutenir telle ou telle manifestation de façon discrétionnaire. Par ailleurs, encore une fois -je vous l’avais déjà dit en juillet-, pourquoi le sport ne fait-il pas partie de vos moyens d’actions en matière de politique de la ville, lui qui est pourtant porteur de valeurs d’effort, de respect et de dépassement de soi, de

Collecte des déchets ménagers

Collecte des déchets ménagers

Mes chers collègues, monsieur le Président Collomb, comme je suis d’un naturel curieux, j’ai tout de même regardé ce que voulait dire les nudges. Effectivement, c’est une méthode douce pour inspirer la bonne décision, le bon sens, les valeurs civiques, environnementales, la santé et le paternalisme libéral. (…) Voilà ! Je comprends mieux pourquoi vous avez utilisé un anglicisme pour m’en parler. Monsieur le Président, mes chers collègues, ce rapport acte l’attribution des marchés de collecte des déchets ménagers pour les sept prochaines années et appelle quelques commentaires sur la forme et sur le fond. Sur la forme d’abord, notre groupe tient à souligner l’intérêt d’avoir été impliqué dans le groupe de travail qui s’est réuni plusieurs fois pour échanger sur ce dossier. Nous avons été informés au fur et à mesure des discussions avec les syndicats, des évolutions géographiques envisagées, des contraintes budgétaires que cela engendrait et des modalités

Décision modificative budgétaire

Décision modificative budgétaire

Monsieur le Président, chers collègues, quelques mots rapides sur cette décision modificative, la dernière avant la clôture de l’exercice 2016, qui n’apporte pas de grandes modifications par rapport à la décision modificative précédente ni dans les montants engagés et qui ne modifie pas non plus notre vision de votre gestion. En fonctionnement, comme souvent, on peut constater que les rentrées fiscales augmentent plus que cela était prévu : au final, sur l’année 2016, cela fera tout de même + 55 M€ par rapport au compte administratif 2015 et + 18 M€ par rapport au budget primitif. Il s’agit ici de rentrées fiscales supérieures aux estimations en ce qui concerne notamment la cotisation foncière des entreprises et d’autres taxes pour plus de 6 M€. Heureusement que vous pouvez compter sur le dynamisme de notre territoire pour compenser des efforts trop insuffisants sur la rationalisation de vos dépenses ! Il y a

Statut de la commission permanente

Statut de la commission permanente

Monsieur le Président, chers collègues, la démocratie, c’est le combat des idées et des engagements politiques que le peuple peut trancher. Mais quand une majorité et surtout un chef d’exécutif détourne les systèmes institutionnels pour s’assurer du pouvoir de décision sans partage, qu’il nous soit permis de réagir. C’est ce qui s’est passé avec la Commission permanente. Une commission dont la composition se limite à vos seuls soutiens. Cette composition -tout le monde en convient ici car c’est un constat- est à l’opposé des Départements et des Régions dans lesquels les Commissions permanentes sont composées par des élus représentatifs de toutes les sensibilités politiques. Alors bien sûr, vous nous direz que si que vous confisquez le droit de siéger à vos opposants, c’est que vous profitez que la loi vous l’autorise. Et c’est vrai que cet argument de la loi vous a bien servi dernièrement. Alors que la Commission permanente

Motion de soutien aux forces de sécurité

Motion de soutien aux forces de sécurité

J’en viens maintenant à la motion de soutien aux forces de sécurité, aux agents métropolitains et personnels de la communauté éducative des collèges. Notre groupe Les Républicains et apparentés souhaite donc soumettre cette motion de soutien : Le Conseil de la Métropole de Lyon apporte son soutien à l’ensemble des forces de l’ordre et de sécurité (policiers nationaux et municipaux, gendarmes, sapeurs-pompiers et sécurité civile, agents pénitentiaires), aux agents métropolitains, particulièrement dans les services sociaux, ainsi qu’aux personnels de la communauté éducative des collèges qui doivent assurer l’exercice de leurs fonctions dans des conditions de sécurité dégradées. On assiste à un délitement de l’autorité de l’Etat qui a pour conséquences : la montée des violences à l’égard de tout agent dépositaire d’une forme d’autorité publique, le développement du sentiment d’impunité des délinquants avec l’augmentation des refus d’obtempérer, de respecter la règle et la montée des violences verbales et physiques à