Ressources humaines : pour un état des lieux clair

Ressources humaines : pour un état des lieux clair

En  commission des finances, j’ai eu l’occasion de poser des questions précises sur ce rapport. Néanmoins, je souhaite intervenir en séance pour faire une proposition : alors que la construction de la Métropole avance et que les questions des ressources humaines deviennent de plus en plus présentes et sont relayées très largement dans la presse, je souhaiterais qu’il soit présenté en Conseil de communauté, avant la fin de cette année, un bilan sur le personnel de la Communauté urbaine, et ceci pour plusieurs raisons. D’abord, 2014 a été une année de renouvellement municipal et de renouvellement de notre assemblée au Grand Lyon et je pense que les nouveaux élus apprécieraient de disposer de ce type d’information. Ensuite, 2014 n’est pas une année d’information et de communication du bilan social, nous l’avons eu en 2013 et le prochain est prévu pour 2015 ; pour autant, 2015 sera une année dense. Enfin,

Développement du Nord de l’agglomération

Développement du Nord de l’agglomération

Chers collègues, tout d’abord, notre première réaction au vu  des constats techniques est la suivante : au vu des différents éléments mentionnés dans le rapport, nous sommes satisfaits que cette subvention soit débloquée et que la chaufferie soit sécurisée et rendue plus efficace. Monsieur le Président, au cours des mandats précédents, vous avez agi pour l’est lyonnais, pour l’ouest lyonnais, en étant relativement respectueux de l’intérêt général et de l’équilibre de l’agglomération. Toutefois, nous avons le sentiment que le Grand Lyon est peut-être passé à côté de l’importance, pour une Métropole européenne, de disposer d’une porte Nord qui soit véritablement attractive. Peut-être que mes prédécesseurs en mairie n’ont pas su vous sensibiliser suffisamment à l’importance stratégique représentée par Rillieux-la-Pape pour le Grand Lyon mais je crois vous avoir montré que les projets que je porte ont une véritable dimension métropolitaine et vont concourir à l’attractivité de notre territoire. La rénovation

Performances énergétiques des TPE et PME

Performances énergétiques des TPE et PME

Monsieur le Président, mes chers collègues à l’occasion de ces deux rapports, je souhaite simplement formuler deux remarques. La première pour féliciter la chambre de commerce et d’industrie de Lyon et la chambre des métiers et de l’artisanat pour cette initiative. S’il est vrai que les grandes entreprises sont engagées déjà dans leur bilan d’émission de gaz à effet de serre, les petites entités le sont beaucoup moins étant donné qu’il est souvent difficile pour elles d’avoir accès tant à l’information qu’aux outils nécessaires à la réalisation de ces bilans.  La deuxième remarque que je voulais faire est qu’effectivement, il faut des outils adaptés et il faut des personnes formées. Je voulais saluer l’aspect formation qui est prévu dans cette action menée par la CCI et la chambre des métiers que nous allons soutenir ce soir par notre vote, en indiquant également qu’il se trouve que j’ai quelques responsabilités associatives

Une “Politique de la ville” qui exclue

Une “Politique de la ville” qui exclue

Monsieur le Président, chers collègues, vous nous demandez de voter aujourd’hui des subventions  pour deux structures intervenant dans le cadre du CUCS (contrat urbain de cohésion sociale) que porte le Grand Lyon. Les CUCS  qui ont été mis en place à partir de 2006 par Jean-Louis Borloo ont notamment pour ambition d’éviter la pratique discriminatoire qui consisterait à penser la ville sans les quartiers prioritaires et  les quartiers prioritaires sans la ville. Notre groupe votera bien évidemment ces crédits pour les deux structures présentées ce jour. Mais comment voter ces subventions sans faire écho à l’actualité locale et nationale ? En effet, il y a quelques jours, nous  apprenions qu’un certain nombre de Communes du Grand Lyon avaient été exclues des dispositifs politique de la ville menés par l’Etat. Cette décision vient d’une personne que vous connaissez bien, ainsi que monsieur Bret si j’en crois le nombre de déplacements qu’elle

Grands équipements culturels et Métropole

Grands équipements culturels et Métropole

Monsieur le Président et chers collègues, la Biennale de la danse, comme le Festival Lumière, objets de ces deux rapports, sont deux manifestations qui présentent de nombreuses similitudes. Ce sont aujourd’hui sans conteste deux événements majeurs de la vie culturelle de notre agglomération. Ils participent de façon indéniable, l’un comme l’autre, au rayonnement international de Lyon et du Grand Lyon. A ce titre, le groupe Union pour un mouvement populaire (UMP), divers droite et apparentés se félicite du soutien que le Grand Lyon dans son ensemble leur renouvelle aujourd’hui. Autre de leurs points communs, ce sont deux manifestations nées du travail d’acteurs culturels reconnus ; je parle bien évidemment de la Maison de la danse, d’une part, et de l’Institut Lumière, d’autre part. Au-delà du soutien que nous apportons aujourd’hui à la Biennale de la danse et au Festival Lumière, ces rapports sont l’occasion de s’interroger sur les moyens donnés