Le rapport que nous allons étudier à présent porte sur la programmation pluriannuelle d’investissement pour le quartier des Allagniers sur la Rillieux-la-Pape. Notre groupe apprécie à sa juste valeur les efforts déployés en faveur des quartiers populaires en matière d’investissement.

Très sincèrement, en ce qui concerne la méthode de travail, nous constatons que ce rapport vient après de très nombreux échanges entre les élus locaux et vos services et qu’il est empreint d’un véritable travail partenarial dont nous nous réjouissons.

Cependant, il ne masque pas un problème de fond dont souffre notre collectivité.

En effet, après le vote de la dernière PPI, nous sommes intervenus régulièrement, inlassablement, dans toutes les instances où nous siégeons, pour connaitre l’avancée de la mise en œuvre de cette programmation.

Nous nous sommes inquiétés notamment du détail par projet des crédits de paiement votés dans le cadre des autorisations de programme et des crédits réellement consommés pour chaque année budgétaire. Vous n’êtes pas sans savoir que les élus de cette assemblée sont tous élus locaux, parfois Maires, et que légitimement nous aimerions simplement pouvoir avoir une vague idée de quand les investissements seront financés. Ici, ce ne sont que des chiffres et des délibérations mais sur le terrain, ce sont des travaux, des services à mobiliser, des riverains à prévenir, des concertations à organiser… Bref, une certaine organisation sur le terrain.

En outre, cette information permet tout à la fois de connaitre la répartition des projets par compétence et aussi leur situation territoriale. Quand on siège au sein d’une Métropole et que l’on doit évaluer une politique publique, il est souvent intéressant de savoir à qui cette politique publique s’adresse, qui elle sert, quels territoires sont prioritaires. De même, l’absence de ces éléments nous empêche de comprendre pleinement les choix budgétaires de notre collectivité. C’est une information qui nous permet tout simplement de jouer notre rôle d’élus de la République.

Après des demandes répétées, nous avons enfin obtenu ce matin seulement, la liste détaillée des projets retenus pour les crédits de paiement de l’année 2019. On peut l’interpréter de deux façons.

Vous poursuivez votre engagement de transparence et de travail collaboratif qui marque une vraie rupture avec votre prédécesseur plus connu pour son caractère dictatorial.

Ou alors vos conseillers vous ont mis en garde contre un éventuel recours contre le vote de votre budget pour défaut d’information des conseillers.

Dans le doute, nous voulons croire que vous poursuivez votre travail de renouer la confiance et le dialogue au sein de la Métropole de Lyon.

Alexandre VINCENDET – Investissements de la Métropole