Monsieur le Président,

Depuis le début du mandat, avec le maire, nous nous mobilisons pour voir le dossier de la desserte du campus Lyon Ouest Ecully avancer.

Nous avions rencontrés Monsieur RIVALTA puis Monsieur PASSI… qui s’étaient montrés sensibles à ce sujet mais rien n’a bougé, pire, l’EM a justifié son départ par des difficultés de transport pourtant le plan de mobilité mis en place par les écoles prouve leur total engagement sur ce sujet.

Enfin, une délibération reconnait la réalité catastrophique de la situation, je cite :

“La question des déplacements et la congestion du trafic en heure de pointe est un sujet redondant depuis de nombreuses années et a même fait l’objet d’une observation lors de la révision du PDU en lien avec une desserte insuffisante…”

Les problèmes de stationnement dans les rues proches du campus sont permanents. Sans parler de la pollution et du coût pour les étudiants.

La Métropole et le Sytral aurait dû agir depuis longtemps puisque le SCOT prévoit la création de la ligne A4.

Quand précisément pouvons-nous espérer voir aboutir la mise en place de cette ligne ?

Une ligne répondant aux besoins des étudiants, mais respectueuse des habitants du quartier du Pérollier.

Dans l’attente, nous demandons d’optimiser rapidement la desserte actuelle du campus avec des bus « 4 » toute la journée et une amélioration de la ligne 3 handicapée par l’embolie récurrente au niveau du Valvert-pont d’Ecully où la circulation est régulièrement engorgée.

Et de grâce, ne me parlez pas d’horizon, c’est une ligne qui s’éloigne au fur et à mesure que l’on tente de s’en approcher.

Agnès GARDON-CHEMAIN – Desserte du campus d’Ecully