Pacte de cohérence métropolitain

Pacte de cohérence métropolitain

  Monsieur le Président, monsieur le Conseiller délégué, chers collègues, nous voici arrivés au bout d’un long processus d’élaboration d’un document qui se voulait être un acte fondateur de l’organisation de la Métropole de Lyon.   Si nous avons parfois -et avec raison- critiqué vos méthodes expéditives sur les décisions politiques de notre collectivité, pour ce pacte, nous ne pouvons que reconnaître que vous avez laissé la discussion se faire très largement. Permettez-moi d’ailleurs de remercier, au nom du groupe Les Républicains et apparentés, madame Michèle Vullien et monsieur Renaud George qui ont conduit les échanges, tant en commission Métropole que dans les groupes de travail consacrés au pacte. Nous ne sommes pas nécessairement d’accord sur tout au regard du résultat mais chacun a pu faire part de son analyse, de ses orientations politiques et obtenir l’écoute et le respect de ses propositions.   Au bout de cette concertation, chaque

Programmation Pluriannuelle d’Investissement (PPI) 2015–2020

Programmation Pluriannuelle d’Investissement (PPI) 2015–2020

Monsieur le Président, Chers collègues Le vote de la programmation pluriannuelle d’investissement (PPI) pour les années 2015 – 2020 mérite une attention particulière, puisqu’il engage l’orientation des investissements sur le territoire et donc du développement des conditions de vie de nos concitoyens. Sur la présentation de votre PPI, je ferai cinq remarques majeures : La première sur l’absence de vision métropolitaine.Bien sûr le réflexe légitime des élus et particulièrement des maires devant une PPI intercommunale c’est de s’assurer que leurs choix ont bien été pris en compte et que les réalisations seront engagées pendant le mandat.Mais une liste de course, telle que présentée en annexe de la délibération, ne donne pas une vision de la construction de la Métropole. La PPI est un empilement de projets certes utiles et parfois nécessaires mais sans vision globale de développement. Nous conservons une logique intercommunale et non métropolitaine ce qui ne manque pas d’interroger

[Tribune] Collèges : une priorité d’investissement pour l’avenir de nos enfants

L’éducation de nos enfants doit être une priorité tant l’apprentissage des matières fondamentales pose les bases du développement individuel des élèves pour leur permettre à la fois de poursuivre leurs études puis de s’insérer dans la vie professionnelle. La Métropole assure depuis 2015 la gestion des collèges. Elle doit donc prévoir leur entretien, les rénovations, agrandissements et créations de nouveaux collèges. Or, les élèves, leurs parents et les membres de la communauté éducative ne peuvent que regretter le manque d’ambition qui anime la majorité actuelle, et son renoncement à prioriser les investissements en faveur de nos élèves. L’incapacité à anticiper les évolutions des effectifs à la hausse a imposé le recours à des bâtiments type « Algéco » dans de nombreux établissements sans proposer de solution de remplacement. L’exemple du collège Vendôme (Lyon 6e) est criant de cette absence d’ambition. L’établissement actuel est coupé en deux et ne bénéficie pas

Véronique SARSELLI – Aqueduc du Gier

Véronique SARSELLI – Aqueduc du Gier

Véronique Sarselli est intervenue en Conseil de la Métropole du 9 juillet 2018 sur l’aqueduc du Gier Monsieur le Président, Mes chers collègues, Ce rapport de PPI concerne l’avenue de Limburg dans le quartier de la Gravière, artère sud d’entrée de ville à Sainte-Foy-lès-Lyon. Cette avenue est reliée à un axe majeur de l’ouest lyonnais, la route départementale 342, axe de transit pour les habitants d’Oullins, de Sainte Foy- lès-Lyon, Francheville, Tassin, Brignais, Chaponost et au-delà. Les travaux actuels (et ceux d’ores et déjà programmés) de requalification de la route départementale 342 en boulevard urbain ne pouvaient s’envisager sans intervention sur la voirie au niveau de l’avenue de Limburg. C’est bien la sécurisation de tous les déplacements qui est ici en jeu, notamment par la création de trottoirs aux normes et cheminements piétons, l’aménagement d’itinéraires cyclables, le recalibrage de la voirie, et le maintien d’une offre de stationnement. Pour Sainte-Foy-lès-Lyon,

Philippe COCHET – Plan Pluriannuel d’Investissement

Philippe COCHET – Plan Pluriannuel d’Investissement

Philippe Cochet est intervenu en Conseil de la Métropole du 9 juillet 2018 au sujet du plan pluriannuel d’investissement Monsieur le Président, mes chers collègues, Je commencerai mon intervention par un bravo. En effet, nous avons souvent questionné l’exécutif sur l’avancée de la PPI. Or depuis quelques mois, nous voyons avec intérêt l’avancement de nombreux dossiers, sur tout le territoire de la Métropole. La preuve en est encore aujourd’hui lors de ce conseil. Ce qui amène à un résultat honorable. Sur 28 conseils métropolitains depuis le 6 juillet 2015, ce sont plus de 800 délibérations et 1,5 milliards d’euros individualisés. Je ne compte pas les commissions permanentes puisque vous avez fait le choix avec votre majorité de nous en exclure, le suivi est donc plus difficile. Donc, bravo Monsieur le Président pour cette accélération des dossiers. Si vous êtes dans de si bonnes dispositions pour la PPI, je vous propose

Mohamed RABEHI – Cité internationale de la Gastronomie

Mohamed RABEHI – Cité internationale de la Gastronomie

Mohamed Rabehi est intervenu en Conseil de la Métropole du 9 juillet 2018 au sujet de la Cité de la Gastronomie Monsieur le Président, mes chers collègues, En octobre 2010, l’Hôtel-Dieu a cessé d’être un hôpital mettant fin à des siècles d’histoire de la médecine et de soins médicaux pour tous et renonçant à la promesse faite en 2008 par Gérard Collomb du maintien d’une activité sanitaire de proximité. Pour perpétuer cette tradition lyonnaise envers les nécessiteux dans une vision macron-compatible, le maire de Lyon de l’époque a proposé la réhabilitation du bâtiment pour accueillir un hôtel 5 étoiles, un centre commercial avec des boutiques de luxe et des restaurants, un centre de convention et surtout une « Cité de la Gastronomie ». Pour devenir cité de la gastronomie, encore fallait-il obtenir le label gouvernemental. D’une facilité enfantine nous expliquait alors Gérard Collomb : « puisque notre ville est la

Philippe COCHET – Taxe d’enlèvement des ordures ménagères

Philippe COCHET – Taxe d’enlèvement des ordures ménagères

Philippe COCHET est intervenu en Conseil de la Métropole du 9 juillet 2018 sur la TEOM Monsieur le Président, mes chers collègues, Cette prise de parole en début de Conseil porte sur la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) et plus particulièrement sur notre demande de constituer une mission d’information et d’évaluation sur ce sujet prévue par l’article 74 de notre règlement intérieur. Par courrier parvenu le 14 juin 2018, nous vous avons sollicité pour constituer cette mission, soit 24 jours francs avant la tenue de notre conseil. Pour mémoire le délai réglementaire est seulement de 20 jours. Le règlement précise que vous devez présenter cette demande à la plus prochaine séance du Conseil de la Métropole. Par courrier du 2 juillet dernier, vous avez tenté d’écarter la mise en place de la mission d’information et d’évaluation en proposant un système bancal d’aménagement d’un groupe de travail déjà existant mais

Alexandre Vincendet – SIGERLY

Alexandre Vincendet – SIGERLY

Alexandre Vincendet est intervenu en Conseil de la Métropole du 25 juin 2018 au sujet du SIGERLY Monsieur le Président, chers collègues, Nous sommes satisfaits de voir la Métropole se saisir enfin de sa compétence de la même manière sur l’ensemble de son territoire. Cependant, cette volonté de cohérence, certes attendue, n’est pas exempt de remarques. Tout d’abord, le manque initial de concertation sur ce dossier est particulièrement regrettable. Nous espérons bien que les choses se dérouleront mieux pour les prochaines communes qui se préparent à rentrer dans la gestion métropolitaine. En effet, sur ce dossier, pourtant majeur, une seule réunion politique a été organisée et aucun représentant de Caluire-et-Cuire n’y a été invité. Depuis, nous n’avons plus de visibilité sur l’état d’avancement du projet et les informations nous parviennent de manière trop parcellaire. La présentation qui est faite des enjeux nous semble bien tardive et impose des échéances intenables

Alexandre Vincendet – Rénovation du centre ville de Rillieux-la-Pape

Alexandre Vincendet – Rénovation du centre ville de Rillieux-la-Pape

Alexandre Vincendet est intervenu en Conseil de la Métropole du 25 juin 2018 sur la rénovation du centre-ville de Rillieux-la-Pape. Monsieur le Président, chers collègues, Je tiens à remercier l’ensemble de cette assemblée qui depuis le début croit en la métamorphose urbaine de Rillieux-la-Pape. Outrepassant les étiquettes partisanes, la Métropole a pris ses responsabilités dans le désenclavement de ma commune. Les Rilliards vous en sont reconnaissant. La semaine dernière, nous avons inauguré la 1ère tranche du parc linéaire urbain qui, à terme, serpentera toute la commune. Cette couture verte de 1.2 km de long rebrodera entre eux nos quartiers isolés par la configuration des axes routiers structurants et la ghettoïsation. Ce parc vient souligner la centralité à venir du quartier du Bottet. Un cinéma à la technologie dernier cri y a ouvert ses portes en décembre dernier, la rénovation et la modernisation complète de l’actuelle médiathèque sont annoncées et l’Accueil

Gilles Gascon – Rénovation du quartier Bel Air

Gilles Gascon – Rénovation du quartier Bel Air

Gilles Gascon est intervenu en Conseil de la Métropole du 25 juin 2018 au sujet de la rénovation du quartier Bel Air Monsieur le Président, mes chers collègues, Lorsque nous délibérons sur des programmes comme celui-ci, il est nécessaire de se rappeler pour qui nous œuvrons. Puisque derrière chaque décision que nous prenons, il y a des hommes, des femmes, des enfants, des familles qui vivent et qui portent beaucoup d’espoirs dans les décisions que nous sommes appelés à prendre. D’autant plus qu’une large concertation, et mieux participation des habitants a été menée. L’opération globale de restructuration urbaine du secteur Mansart-Farrère concerne donc environ 1 500 habitants. Et ce, sur le quartier de Bel-Air classé en politique de la ville qui regroupe 5 800 habitants soit 13% de la population de Saint Priest. C’est bien la raison pour laquelle l’opération de restructuration urbaine et de résidentialisation de cette partie de

Laurence Balas – Compte Administratif 2017

Laurence Balas – Compte Administratif 2017

Laurence Balas est intervenue en Conseil de la Métropole du 25 juin 2018 au sujet du compte administratif 2017 Monsieur le Président, mes chers collègues, Après cette présentation des comptes de la Métropole, nous pourrions avoir deux choix : soit abandonner face à leur grande complexité, soit s’en tenir à votre analyse qui pourrait se résumer ainsi : tout va très bien ! Seulement voilà, j’essaye toujours d’aller plus loin que votre présentation idéalisée. Et c’est donc un 3e choix que je vais développer, celui d’une analyse quelque peu critique qui nous amènera à voter contre ce compte administratif. Vous y êtes habitués ! Vous nous dîtes, la Capacité d’Autofinancement (CAF) est en augmentation mais c’est après retraitements sinon elle est stable. Vous nous dîtes que les dépenses de fonctionnement progressent modérément mais en réalité beaucoup plus qu’entre 2015 et 2016. Vous vous enthousiasmez sur votre investissement, mais quand on

Philippe Cochet – Scrutin métropolitain 2020

Philippe Cochet – Scrutin métropolitain 2020

Philippe COCHET est intervenu en Conseil de la Métropole du 25 juin 2018 au sujet du scrutin métropolitain de 2020. Monsieur le Président, mes chers collègues, Lors de la Conférence métropolitaine des maires du 7 juin, je vous ai interrogé pour connaitre votre position sur le futur scrutin métropolitain. Refusant d’y répondre, vous m’aviez invité à poser cette question lors du prochain Conseil Métropolitain. Je ne souhaitais pas vous décevoir, donc je vais répéter ma question. Nous avons pu lire dans la presse que vous entretenez avec certains maires du groupe Synergies-Avenir des échanges sur le mode de scrutin, sous la présidence du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. Nous ne sommes que spectateurs malgré nous car nous n’avons pas d’information particulière sinon celles que vous voulez bien faire «fuiter» à la presse. Mais c’est toutefois un sujet qui concerne tous les habitants et pas seulement les représentants des