Pacte de cohérence métropolitain

Pacte de cohérence métropolitain

  Monsieur le Président, monsieur le Conseiller délégué, chers collègues, nous voici arrivés au bout d’un long processus d’élaboration d’un document qui se voulait être un acte fondateur de l’organisation de la Métropole de Lyon.   Si nous avons parfois -et avec raison- critiqué vos méthodes expéditives sur les décisions politiques de notre collectivité, pour ce pacte, nous ne pouvons que reconnaître que vous avez laissé la discussion se faire très largement. Permettez-moi d’ailleurs de remercier, au nom du groupe Les Républicains et apparentés, madame Michèle Vullien et monsieur Renaud George qui ont conduit les échanges, tant en commission Métropole que dans les groupes de travail consacrés au pacte. Nous ne sommes pas nécessairement d’accord sur tout au regard du résultat mais chacun a pu faire part de son analyse, de ses orientations politiques et obtenir l’écoute et le respect de ses propositions.   Au bout de cette concertation, chaque

Programmation Pluriannuelle d’Investissement (PPI) 2015–2020

Programmation Pluriannuelle d’Investissement (PPI) 2015–2020

Monsieur le Président, Chers collègues Le vote de la programmation pluriannuelle d’investissement (PPI) pour les années 2015 – 2020 mérite une attention particulière, puisqu’il engage l’orientation des investissements sur le territoire et donc du développement des conditions de vie de nos concitoyens. Sur la présentation de votre PPI, je ferai cinq remarques majeures : La première sur l’absence de vision métropolitaine.Bien sûr le réflexe légitime des élus et particulièrement des maires devant une PPI intercommunale c’est de s’assurer que leurs choix ont bien été pris en compte et que les réalisations seront engagées pendant le mandat.Mais une liste de course, telle que présentée en annexe de la délibération, ne donne pas une vision de la construction de la Métropole. La PPI est un empilement de projets certes utiles et parfois nécessaires mais sans vision globale de développement. Nous conservons une logique intercommunale et non métropolitaine ce qui ne manque pas d’interroger

Tarifs TCL: Kimelfeld s’inquiète des conséquences néfastes de sa propre politique

Tarifs TCL: Kimelfeld s’inquiète des conséquences néfastes de sa propre politique

Le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld vient d’annoncer qu’il souhaite baisser de 20% le prix des abonnements TCL et d’étudier la gratuité pour les usagers de moins de 11 ans. Nous nous étonnons de cette annonce car :- Depuis 2016 la majorité a décidé une baisse annuelle des subventions de la Métropole en faveur du SYTRAL de 3% soit un manque à gagner pour cette structure qui gère les transports publics de 64 242 953 € entre 2016 et 2020. Une baisse contre laquelle notre groupe s’est toujours opposé en votant contre les budgets métropolitains.- Depuis 2014, la majorité Collomb – Kimelfeld a voté toutes les hausses de tarifs dont la dernière lors du conseil syndical du 16 novembre 2018, qui porte sur les années 2019 et 2020 afin de masquer aux Grands Lyonnais la hausse réelle des tarifs, l’année des élections à la Métropole. Notre groupe

TRIBUNE – Vite une alternative pour libérer les habitants de la Métropole !

TRIBUNE – Vite une alternative pour libérer les habitants de la Métropole !

Tribune de notre groupe à découvir dans le magazine de la Métropole le Met’ de printemps Les dernières décisions prises par la majorité La République en Marche, Socialiste et Synergies-Avenir ont encore aggravé le fossé entre les attentes des habitants et les réponses de notre collectivité.   Dans leur lutte contre les automobilistes, ces élus avaient déjà acté l’abaissement de la vitesse du périphérique de Lyon à 70 km/h par dogmatisme sans même avoir lancé une étude sur les conséquences d’un tel choix. Nous avions exprimé notre opposition. Depuis lors, même le maire de Lyon Gérard Collomb s’est rangé à notre argumentation, il aurait dû y penser avant d’apporter son soutien à David Kimelfeld ! Ces mêmes élus soutiennent les députés La République en Marche qui ont voté une disposition législative qui donne à la Métropole de Lyon la possibilité de créer un péage urbain. Si ce projet va jusqu’à

Au secours, les députés La République En Marche du Rhône et de la Métropole de Lyon ont encore eu une idée !

Au secours, les députés La République En Marche du Rhône et de la Métropole de Lyon ont encore eu une idée !

Pour résoudre les problèmes liés au transit routier dans l’agglomération lyonnaise les députés de la République en Marche ont repris leurs vieilles habitudes socialistes : La contrainte, La taxation, La condamnation morale de l’automobiliste.Ils proposent dans un amendement à la loi d’orientation des mobilités d’instaurer un trafic de transit que la Métropole de Lyon pourrait mettre en place par un simple vote.Cela reviendrait à faire payer une taxe d’environ 10 euros pour traverser l’hyper centre de la Métropole de Lyon.Notre groupe réaffirme aujourd’hui son opposition à cette taxe de transit en l’absence d’une véritable alternative.Le 24 janvier dernier nous nous opposions au passage à 70 Km/h du périphérique routier et nous anticipions déjà sur cette idée d’une taxe transit : « la majorité macroniste poursuit ainsi une vision dogmatique excluant les habitants de la périphérie. Aujourd’hui est décidé l’abaissement de la vitesse, et demain ces élus déracinés de la vie

Gaël PETIT – Schéma directeur des énergies

Gaël PETIT – Schéma directeur des énergies

Intervention de Gaël PETIT lors du conseil de la Métropole de Lyon du 13 mai 2019 à propos du Schéma Directeur des Energies Monsieur le Président, Mes chers collègues,   Comme trop souvent dans les dossiers qui nous sont présentés dans ce conseil, le fond est gâché par la forme.   Car comment ne pas être impressionné par le travail réalisé sur ce Schéma Directeur des Énergies. On voit bien, à la lecture de ce document, qu’on lui a consacré du temps et de la réflexion.   Les objectifs ambitieux retenus, et qui n’ont pas donné lieu à beaucoup de discussion préalable entre nous, sont proches de ce que l’Etat souhaite définir à l’horizon 2030, sauf pour notre capacité à mettre en œuvre des énergies renouvelables et de récupération, où nous ne jouons pas dans la même catégorie, avec un objectif d’atteinte de 17% d’énergies renouvelables dans notre mix de

Michel FORISSIER – Vœu en faveur de la protection de l’engagement altruiste de sapeur-pompier volontaire

Michel FORISSIER – Vœu en faveur de la protection de l’engagement altruiste de sapeur-pompier volontaire

Intervention de Michel FORISSIER lors du conseil de la Métropole de Lyon du 13 mai 2019 à propos de la protection de l’engagement altruiste de sapeur-pompier volontaire La France a organisé sa sécurité civile autour du volontariat et particulièrement autour des sapeurs-pompiers volontaires. Sur les près de 4,5 Millions d’interventions enregistrées chaque année 70 % sont assurées par les sapeurs-pompiers volontaires au nombre de 195 000. Dans le Rhône, le SDMIS emploie 1 230 sapeurs-pompiers professionnels qui exercent leur métier aux cotés de 4 500 hommes et femmes, sapeurs-pompiers volontaires. Ils assurent chaque jour plus de 270 opérations de secours au profit de leurs concitoyens. Or, aujourd’hui ce statut pourrait être remis en cause par les règles européennes. La cour de justice des communautés européennes dans son arrêt Ville de Nivelles c/ Rudy Matzak rendu le 21 février 2018 assimile les sapeurs-pompiers volontaires à des « travailleurs » au sens

Alexandre VINCENDET – Relance plan 3A

Alexandre VINCENDET – Relance plan 3A

Intervention d’Alexandre VINCENDET lors du Conseil de la Métropole de Lyon du 13 mai 2019 à propos de la relance du plan 3APLUS Monsieur le Président, Mes chers collègues,   Après que votre majorité a pris cette décision incompréhensible il y a quelques mois en supprimant le plan 3A vous revenez aujourd’hui sur votre décision. Je m’en réjouis mais je regrette les conséquences de cette première décision qui avait pénalisé nos communes mais surtout leurs habitants pour qui cette aide était un coup de pouce essentiel pour accéder à la propriété. Je regrette également que ce nouveau plan soit si complexe dans son accès.   Monsieur le Président, nous ne pouvons que déplorer une politique de plus en plus illisible faite de virage à 180° à l’approche des échéances électorales.   Le plan 3A est sans conteste un outil très important car il est une véritable arme pour favoriser la

François-Noël BUFFET – PLUH

François-Noël BUFFET – PLUH

Intervention de François-Noël BUFFET lors du conseil de la Métropole de Lyon du 13 mai 2019 à propos de la révision générale du Plan local de l’urbanisme et de l’habitat Monsieur le Président, Chers collègues,   Nous sommes amenés aujourd’hui à voter le PLU-H de la Métropole.   C’est un acte politique fort qui doit traduire une vision et une politique voulues par l’exécutif.   Débutée en 2012, la procédure aura duré sept longues années au lieu des quatre annoncées !!!   Son élaboration nous paraît partiellement satisfaisante mais les conséquences de son temps d’élaboration auront été préjudiciables. Beaucoup de projets et singulièrement en matière de construction de logements ont été retardés ! L’établissement de ce PLU-H métropolitain est complexe certes, il faut allier volonté globale de la métropole et volonté des communes. Pour une bonne partie d’entre elles, leurs spécificités ont été respectées.   Notons tout de même que certains souhaits

Chantal CRESPY – Gens du voyage

Chantal CRESPY – Gens du voyage

Intervention de Chantal CRESPY lors du conseil de la Métropole de Lyon du 13 mai 2019 à propos de la convention avec l’ARTAG au sujet des gens du voyage Monsieur le Président,   Revoilà le rapport sur le financement de l’association ARTAG que vous aviez suspendu il y a quelques mois par peur d’un vote négatif et qui nous revient aujourd’hui sans vraiment nous convaincre.   En effet, nous ne pouvons que nous féliciter que notre pays soit un des rares en Europe de s’être doté d’une législation permettant aux gens du voyage d’obtenir des droits pour être accueillis dans le respect de leur choix de vie. Encore trop souvent, ces populations font l’objet de discriminations et de rejets fondés sur des présupposés quand ce n’est pas simplement sur du racisme.   Pour assurer cet accueil nos communes ont accompagné l’implantation des aires, accueilli les populations, ouverts leurs écoles, mis

Dominique NACHURY – Remise gracieuse des prestations sociales

Dominique NACHURY – Remise gracieuse des prestations sociales

Intervention de Dominique NACHURY lors du conseil de la Métropole de Lyon du 13 mai 2019 à propos de la remise gracieuse des prestations sociales Monsieur le Président,   Lors de la commission développement solidaire et action sociale de janvier avait été présenté pour délibération au Conseil du 28, un projet de cadrage des demandes de remise gracieuse émanant des bénéficiaires de certaines prestations.   Les débats avaient permis de valider la démarche suivante :   1/ – établir des règles métropolitaines de remise gracieuse fondées sur les principes de situation précaire et de bonne foi du demandeur et sur des critères d’ouverture du droit à remise ou de rejet   2 / – instaurer une procédure d’instruction et de décision et donc une “commission d’étude des demandes de remise gracieuse concernant l’APA, la PCH et l’AC”   Sur le principe de la commission ad hoc, les membres du groupe Les

Véronique SARSELLI – European lab Arty Farty : où est le pluralisme ?

Véronique SARSELLI – European lab Arty Farty : où est le pluralisme ?

Intervention de Véronique SARSELLI lors du Conseil de la Métropole de Lyon du 13 mai 2019 à propos de la subvention accordée à Arty Farty pour l’édition 2019 d’European Lab Monsieur le Président,   Arty Farty est une association qui s’est régulièrement développée depuis sa création en 1999. En 2002 elle crée les Nuits sonores. Un festival qui sait se faire entendre jusque dans les communes voisines. Hasard calendaire, du 28 mai au 2 juin 2019 cette ascension de décibels n’augure rien de paisible. Car pour cette année encore, ce festival de musique électronique – plus bruyant que sonore – fera profiter Lyonnais et riverains de ses mélodies.               En marge de ce festival Arty Farty complétera ses ambitions avec une série de rencontres et de conférences sous le label de « Labo européen pour l’innovation culturelle ».             Cette rencontre reflète – je cite Monsieur Carry Directeur de

Laurence FAUTRA – Métro F ?

Laurence FAUTRA – Métro F ?

Intervention de Laurence FAUTRA lors du conseil de la Métropole de Lyon du 13 mai 2019 à propos d’un métro dans l’Est Lyonnais Nous voilà prêt à Decines-Charpieu pour accueillir la navette autonome Navya, ce véhicule préfigure pleinement la ville de Demain. Une expérimentation à l’échelle européenne car intégrée dans le flux routier, un projet de mobilité active et innovante pour lesquelles notre ville va s’impliquer car il est important d’avoir une réflexion autour de ces nouvelles mobilités en lien avec l’espace public de demain.   En revanche, ne pas oublier que pour être pérenne, tout projet doit s’inscrire de manière globale dans le territoire sur lequel il s’implante.   Ce projet doit être acceptable pour le site d’accueil, pour rappel son trajet est à la franche d’un quartier en politique de la ville. Le fonctionnement de cette navette ne doit pas saturer un carrefour sclérosé par une circulation importante, 

Philippe COCHET – Vers une Métropole paralysée ?

Philippe COCHET – Vers une Métropole paralysée ?

intervention liminaire de Philippe Cochet lors du Conseil de la Métropole du 13 mai 2020 Monsieur le Président, Mes chers collègues,   S’il y a bien une chose que la Métropole de Lyon ne connait pas c’est l’ennui ! A chaque conseil on peut commenter son actualité politique.   Et celle-ci est toute empreinte à la vague du Surréalisme. Attention… Ne vous attendez pas non plus à une fresque de Luis Buñuel, on est plutôt dans le navet !   Lors de notre dernier conseil je vous faisais part de notre crainte sur l’inaction de notre collectivité au regard de votre opposition avec Gérard Collomb et des conséquences sur le délitement de votre majorité. Vous aviez répondu devant cette Assemblée : circulez il n’y a rien à voir.   Nous aurions aimé vous croire car comme nous l’indiquions, nous souhaitons que vos derniers mois de présidence soient utiles à la