Pierre Berat

Pierre BERATConseiller municipal de Lyon 3e
Conseiller métropolitain 

Alors justement, sur ce sujet, si vous pensez que les problèmes de la place du Pont sont dus uniquement au CLIP, je pense que votre diagnostic est erroné et qu’on n’est pas prêt de trouver les solutions au problème. Voilà ce que je peux répondre à votre deuxième remarque.

Sur la Part-Dieu et la délibération qui nous est soumise ici, effectivement, vous nous demandez d’enclencher le processus d’acquisition de deux tènements, notamment le tènement France Télévisions. Je ne vais pas reprendre mon argumentation du dernier Conseil sur la vision sélective que nous avons du projet Part-Dieu, simplement vous dire qu’en cohérence avec cette intervention, le groupe des élus UMP, divers droite va s’abstenir sur cette délibération, une abstention qui n’est pas liée au manque d’idées sur ce sujet mais parce que l’utilisation que vous allez faire de ce tènement est double et qu’il y en a une qui a notre soutien, notamment en termes de logements et que l’autre, en termes de voirie, par contre, nous ne partageons pas ce que vous voulez en faire.

Je commence par cette question de voirie. Comme je l’ai expliqué, effectivement, vous comptez supprimer le passage sous la Part-Dieu des trafics automobiles et de les dévier sur une nouvelle rue Bouchut prolongée.

Nous ne pouvons absolument pas accepter cela, qu’un flux évalué à 600 véhicules/horaire ne passe plus sous la Part-Dieu mais dans des petites rues résidentielles, les rues André Philip, Mazenod -et j’en passe-.

Je pense que le Maire du troisième arrondissement dira sans doute que je propage des rumeurs ou que j’agite des peurs.

Je voudrais juste agiter des cartes qui montrent que le Grand Lyon a bien prévu que le trafic se diffuse dans le quartier du troisième arrondissement alors qu’il passait jusqu’à maintenant par la rue Servient, sous le centre commercial. Donc nous ne pourrons pas soutenir et approuver cette décision qui sera nuisible au cadre urbain du troisième arrondissement.

Par contre, pour ce qui est du logement et de l’utilisation de ces tènements pour construire des logements, là, nous y sommes favorables. Il est vrai qu’il faut utiliser les capacités de construction qui restent dans la ville, dans une logique de développement durable. Nous soutenons l’idée de construire des logements sur ce tènement.

J’ajouterai juste une chose, c’est qu’il faut veiller à ce que ces logements puissent accueillir en priorité les personnes qui se trouvent dans les résidences que vous allez démolir à côté de la Part-Dieu, notamment le secteur de la place de Milan. Je crois que cette idée a été évoquée. Il faut effectivement veiller à ce que les personnes qui souhaitent rester sur le troisième arrondissement et qui souhaitent rester à la Part-Dieu puissent trouver dans ces programmes neufs des logements qui leur conviennent pour rester dans le quartier.

Notre groupe s’abstiendra sur cette délibération.

Oui aux logements dans le futur quartier Part-Dieu
Taggé sur :